DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rugby: l'Anglais Tuilagi, souvent blessé, a consulté une guérisseuse aux Samoa

Vous lisez:

Rugby: l'Anglais Tuilagi, souvent blessé, a consulté une guérisseuse aux Samoa

Rugby: l'Anglais Tuilagi, souvent blessé, a consulté une guérisseuse aux Samoa
Taille du texte Aa Aa
Esprit, es-tu là ? Le centre international anglais Manu Tuilagi a avoué mercredi à la télévision britannique avoir consulté une guérisseuse aux Samoa, son pays natal, dans une tentative désespérée de résoudre les multiples problèmes physiques qui l'ont suivi durant sa carrière. Sur les conseils de sa mère, Tuilagi a "vu une guérisseuse pendant deux heures par jour (pendant qutre jours la semaine passée lors d'un séjour aux Samoa, NDLR) qui m'a dit qu'elle avait trouvé ce qu'était la maladie", a déclaré le centre de 26 ans à la chaîne BT Sport, précisant qu'il avait eu l'aval du staff de Leicester, où il évolue depuis 2009. "Elle a trouvé qu'il y avait trois esprits de femme qui s'étaient mariés à moi lors des trois dernières années. La guérisseuse m'a dit que c'était ce pourquoi j'étais blessé. Les esprits me voulaient pour elles seules, elles voulaient me punir et leur manière de faire a été de me blesser", a-t-il ajouté. L'international anglais, qui n'a plus été titulaire avec le XV de la Rose depuis 2014, s'est à nouveau blessé à un genou début septembre, ce qui le rend indisponible au moins jusqu'à fin novembre. Mais, c'est sûr, les esprits sont désormais "partis", a-t-il assuré. "Tous les massages de corps ont bloqué les esprits hors de moi", a-t-il détaillé.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.