DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Forcadell, la présidente du parlement catalan jugée

Vous lisez:

Forcadell, la présidente du parlement catalan jugée

Taille du texte Aa Aa

Sous les cris des manifestants pour et contre l’indépendance, Carme Forcadell, la présidente du Parlement de Catalogne, est arrivée jeudi matin à la Cour suprême de Madrid. Un juge doit décider si elle doit être incarcérée dans une enquête pour “rébellion”, délit passible de 15 à 30 ans de prison en Espagne. L’indépendantiste est entendue par le juge aux côtés de cinq autres élus. Tous sont soupçonnés d’avoir suivi “une stratégie concertée en vue de déclarer l’indépendance”.

Selon le Parquet, cette stratégie aurait démarré bien avant la déclaration officielle d’indépendance du Parlement catalan le 27 octobre. C’est Carme Forcadell, elle-même qui avait compté, un à un, les bulletins des élus qui avaient voté pour la sécession, 70 sur 135, un fait sans précédent en Espagne.

Cette déclaration officielle d’indépendance du Parlement catalan a été annulée mercredi par la Cour constitutionnelle dans la plus grave crise qu’ait connue l’Espagne en 40 ans de démocratie.