DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

GP du Brésil: un minibus de Mercedes braqué en quittant le circuit

Vous lisez:

GP du Brésil: un minibus de Mercedes braqué en quittant le circuit

Taille du texte Aa Aa

Un minibus transportant du personnel de Mercedes a été braqué à l’arme à feu vendredi soir en quittant le circuit d’Interlagos, à Sao Paulo, à l’issue des deux premières séances d’essais libres du Grand Prix de F1 du Brésil, a-t-on appris samedi de l‘écurie et de son pilote Lewis Hamilton.

“Certains membres de mon équipe ont été braqués hier soir en quittant le circuit ici au Brésil. Des coups de feu ont été tirés, une arme a été pointée contre des têtes. C’est affligeant”, a tweeté le Britannique.

“Cela arrive tous les ans ici. La Formule 1 et les équipes doivent faire plus, il n’y a pas d’excuse!”, a-t-il poursuivi.

“Des objets de valeur ont été dérobés mais le plus important est que personne n’a été blessé et que tout le monde va bien,” a pour sa part indiqué un porte-parole de Mercedes.

Des membres de l‘écurie Williams et de la Fédération internationale de l’automobile ont également échappé de peu à des braquages, a ajouté sur Twitter le journaliste de la BBC Andrew Benson.

La criminalité est un problème récurrent des GP organisés en Amérique latine. En 2016 déjà, au Mexique, un membre de Mercedes avait été braqué dans des circonstances similaires. En 2010 au Brésil, c’est le pilote Britannique Jenson Button qui avait été victime d’une attaque à main armée.

Cet incident intervient alors que le futur de la course brésilienne est incertain, le circuit d’Interlagos étant en vente.

La ville a indiqué vendredi être en négociations avec trois acheteurs potentiels et avoir fait de la prolongation de la course après 2020 une des conditions de la vente.

L’ancien patron de la F1 Bernie Ecclestone, dont l‘épouse est Brésilienne et qui détient plusieurs propriétés dans le pays, s’est dit intéressé.

De plus, pour la première année depuis 1970, aucun Brésilien ne sera présent sur la grille de départ en 2018, après la retraite de Felipe Massa, 36 ans.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2017 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2017 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.