DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moto: Marquez sur la voie royale au GP de Valence

Vous lisez:

Moto: Marquez sur la voie royale au GP de Valence

Moto: Marquez sur la voie royale au GP de Valence
Taille du texte Aa Aa
Marc Marquez (Honda) s'est placé sur la voie royale vers un quatrième titre de champion du monde en MotoGP en obtenant la pole position samedi du Grand Prix de Valence, son rival Andrea Dovizioso (Ducati) ne s'élançant que de la troisième ligne. Marquez, qui compte 21 points d'avance et n'a besoin que d'une onzième place pour être sacré, se retrouve dans une situation d'autant plus confortable avant la dernière course de la saison que dans le même temps, l'Italien doit quoi qu'il arrive s'imposer dimanche. Méfiance toutefois car, en 2006, un autre Italien, Valentino Rossi, alors leader, avait chuté à Valence et laissé le titre à l'Américain Nicky Hayden, dans des circonstances en partie similaires. Et le Catalan de 24 ans a déjà abandonné à trois reprises cette saison (Argentine, France et Grande-Bretagne). Mais, pour le reste, Marquez n'a jamais fini au-delà de la 6e place, et a terminé treize fois sur dix-sept dans les quatre premiers. Samedi, il a chuté à deux minutes de la fin des essais qualificatifs, pour la 27e fois cette saison et la 2e du week-end, sans dommage pour lui. Dovizioso, qui admet ne pas aimer le circuit Ricardo Tormo, peut-il y conquérir le premier titre de sa carrière dans la catégorie reine? Rien n'est moins sûr, surtout avec cette 9e place sur la grille. Le pilote de 31 ans a en effet couru à quinze reprises à Valence toutes catégories confondues et n'y a jamais gagné. - Zarco y croit - L'Italien a remporté en 2004 son seul titre de champion du monde dans la catégorie des 125 cc, aujourd'hui disparue, et a connu une traversée du désert sans aucune victoire entre 2009 et 2016 en MotoGP. Son équipier chez Ducati, l'Espagnol Jorge Lorenso, qui a gagné à quatre reprises à Valence en MotoGP, a chuté rapidement mais a néanmoins signé le 4e temps. Pour sa troisième course de la saison chez Ducati, l'Italien Michele Pirro a une nouvelle fois impressionné, et occupera la 6e place sur la grille. Son compatriote Andrea Iannone confirme le renouveau de Suzuki avec une 3e place à l'issue de la Q2, qui le situe en première ligne. Les Yamaha officielles de Valentino Rossi et de l'Espagnol Maverick Vinales, respectivement 7e et 9e en Malaisie il y a deux semaines, s'élanceront aux 7e et 13e rang après des qualifications décevantes. Enfin, le Français Johann Zarco, seulement devancé par Marquez en première ligne, pense pouvoir garder "un super rythme demain" et dit "espérer la victoire", ce qui serait sa première dans la catégorie reine. "Cela a été très intense mais je suis content d'avoir pu garder le cap", s'est réjoui le "rookie" de l'année, auteur de deux podiums pour sa première saison en MotoGP. Le dernier succès d'un pilote français dans la catégorie reine remonte à 1999: c'était sur ce même circuit lors de la première édition du GP de Valence, lors de laquelle Régis Laconi s'était imposé sous la pluie. Si Zarco doit faire retentir la Marseillaise dimanche, ce sera sous un grand ciel bleu, des températures supérieures à 20 degrés étant attendues dimanche à Valence.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.