DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Zimbabwe: Robert Mugabe en dix dates

Vous lisez:

Zimbabwe: Robert Mugabe en dix dates

Zimbabwe: Robert Mugabe en dix dates
Taille du texte Aa Aa
Voici les grandes dates de Robert Mugabe, placé mercredi en résidence surveillée par l'armée après trente-sept ans de règne sur le Zimbabwe: - 21 février 1924: naissance à Kutama (ouest de Salisbury, devenu Harare) dans une famille de paysans. - 1960: après des années d'études puis d'enseignement à l'étranger, il rentre en Rhodésie et s'engage au sein du Parti national démocratique (NPD). Après son interdiction, il adhère à l'Union du peuple africain du Zimbabwe (ZAPU) de Joshua Nkomo, avant de fonder avec des dissidents la ZANU (Union nationale africaine du Zimbabwe) - 1964-74: Mugabe est placé en détention. Libéré, il prend la direction de la ZANU (interdite) et mène, avec la ZAPU de Joshua Nkomo, la lutte armée contre le régime blanc de Ian Smith. La guerre de 1972 à 1979 fait 27.000 morts. - 18 avril 1980: indépendance de la Rhodésie, rebaptisée Zimbabwe. Mugabe est Premier ministre et son partenaire de lutte, Joshua Nkomo, ministre de l'Intérieur. - 17 février 1982: limogeage de Nkomo, accusé de complot. Une dissidence armée dans le Matabeleland (ouest), son fief, provoque une sanglante répression (20.000 morts). - 30 décembre 1987: Mugabe devient chef de l'Etat après une révision de la Constitution. - février 2000: rejet d'un projet de Constitution qui devait renforcer ses pouvoirs. Il laisse les vétérans de la guerre d'indépendance exproprier plus de 4.000 fermiers blancs. - mars 2008: l'opposant Morgan Tsvangirai le devance au 1er tour de la présidentielle, mais renonce après des violences contre ses partisans. Mugabe est réélu en juin, ainsi qu'en 2013. - décembre 2014: reconduit à la tête du parti au pouvoir, il intronise Grace, épousée en secondes noces en août 1996 et qui a 41 ans de moins que lui, à la présidence de sa puissante Ligue féminine et effectue une vaste purge. - 15 novembre 2017: l'armée, opposée au limogeage du vice-président Emmerson Mnangagwa, dauphin présumé de Mugabe, prend le contrôle de la capitale. Mugabe est placé en résidence surveillée.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.