DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

XV de France: séance de rattrapage pour la mêlée

Vous lisez:

XV de France: séance de rattrapage pour la mêlée

XV de France: séance de rattrapage pour la mêlée
Taille du texte Aa Aa
Les avants du XV de France, qui n'avaient pas pu travailler la mêlée mardi en raison de la mobilisation de certains d'entre eux à Lyon pour le deuxième match face aux All Blacks, ont pu se rattraper lors de l'entraînement du capitaine vendredi à la veille du test face à l'Afrique du Sud. "Oui, c'est une semaine un peu tronquée", a acquiescé le capitaine Guilhem Guirado, resté à Marcoussis toute la semaine pendant que les avants réservistes (R. Taofifenua, Macalou, Tauleigne, Tolofua) ou remplaçants (Kotze, Maynadier) du premier test perdu face à la Nouvelle-Zélande (18-38) faisaient le voyage à Lyon. Autre conséquence jeudi: l'encadrement a dû faire appel aux joueurs de l'équipe de France à VII pour faire le nombre, les "Lyonnais" étant au repos pour 48h. Un manque d'opposition qui a amené Guirado à travailler la mêlée vendredi. "Hier (jeudi), on n'a pas eu le temps de voir 2-3 situations, on a dit qu'on les verrait aujourd'hui à vitesse moins prononcée", a expliqué le talonneur lors du point presse organisé juste avant l'entraînement. Des 31 joueurs conservés mercredi, 27 ont participé à sa séance: les 23 choisis pour le match plus 4 réservistes (Camille Chat, Sekou Macalou, Romain Taofifenua, Scott Spedding). Les 4 autres (Gabriel Lacroix, Hugo Bonneval, Fabien Sanconnie, Henry Chavancy) se sont entraînés à part. Ce dernier entraînement matinal donnera, comme la semaine précédente, un jour et demi de repos complet aux Bleus, qui passeront la nuit à Marcoussis, avant de rejoindre le Stade de France en début de soirée samedi, pour un coup d'envoi à 21h00 sous un ciel annoncé comme clément.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.