DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rallye d'Australie: Neuville profite des malheurs de Mikkelsen

Vous lisez:

Rallye d'Australie: Neuville profite des malheurs de Mikkelsen

Rallye d'Australie: Neuville profite des malheurs de Mikkelsen
Taille du texte Aa Aa
Le Belge Thierry Neuville (Hyundai) s'est emparé de la tête du Rallye d'Australie, 13e et dernière manche du Championnat du monde des rallyes (WRC), à l'issue de la deuxième journée samedi marquée par l'abandon de son équipier norvégien Andreas Mikkelsen. Neuville, qui tente de devenir vice-champion du monde pour la 3e fois de sa carrière, devance désormais le Finlandais Jari-Matti Latvala (Toyota) de 20 sec 1/10, et son rival pour la 2e place mondiale, l'Estonien Ott Tänak (M-Sport/Ford), de 40 sec 6/10. Le choix des pneumatiques a été déterminant puisque la pluie s'est invitée lors des trois premières spéciales de la deuxième journée et certaines portions se sont révélées alternativement sèches ou boueuses. Mikkelsen, en tête jusque-là, a abandonné après avoir heurté un talus et subi une double crevaison lors de la 10e spéciale, et le Belge en a profité pour prendre les commandes. Neuville, vainqueur de quatre spéciales samedi, a endommagé sa boîte de vitesses le matin mais a réparé à temps à la pause du déjeuner. "Il n'existe pas d'avance confortable en rallye et comme le temps semble encore devoir jouer un rôle, nous sommes face à un défi important pour la dernière matinée", a-t-il souligné. Neuville, 29 ans, vise un 4e succès cette saison qui serait le 6e de sa carrière. Le Britannique Kris Meeke (Citroën), alors qu'il occupait la 3e place, a été contraint de se retirer du classement WRC après avoir abîmé la suspension de sa C3 lors d'une touchette contre un pont dans la 12e spéciale. La 14e spéciale a ensuite été annulée car un pont a été endommagé par la sortie de route d'un concurrent local. Sébastien Ogier (M-Sport/Ford), déjà sacré champion du monde pour la cinquième année consécutive avant cet ultime rallye de la saison, est remonté au 6e rang à 1 min 48 sec 2/10, grâce aux retraits de Mikkelsen et Meeke. "Il n'y a pas beaucoup de choses positives à retenir, on a passé les spéciales du mieux possible vu les conditions", a indiqué le Français, qui s'est fait une frayeur dans la 12e spéciale. "Le parcours va encore être très piégeux demain (dimanche) avec la pluie, donc on va voir si on peut en profiter, le rallye est vraiment loin d'être terminé", a-t-il toutefois prévenu.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.