DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Zimbabwe : l'armée défile aux côtés des anti-Mugabe

Des milliers de Zimbabwéens sont descendus samedi dans les rues d'Harare pour demander le départ du président Mugabe. Une mobilisation appuyée par l'armée.

Vous lisez:

Zimbabwe : l'armée défile aux côtés des anti-Mugabe

Taille du texte Aa Aa

Des chars au milieu de manifestants joyeux à Harare la capitale du Zimbabwe. Image spectaculaire d’une armée qui défile samedi aux côtés de milliers de personnes pour réclamer la démission du président Robert Mugabe au pouvoir depuis 1980.



L’armée qui a toujours soutenu le régime Mugabe, a pris cette semaine le contrôle du pays et placé en résidence surveillée le président de 93 ans. Les manifestants ont répondu à l’appel des anciens combattants du Zimbabwe et de mouvements de la société civile.

“Nous le disons aujourd’hui et nous l’avons déjà dit : Mugabe n’est plus le président de la République du Zimbabwe, c’est terminé souligne un manifestant. Toutes les provinces ont aujourd’hui exprimé leur mécontentement sur la façon dont il dirigeait réellement ce pays.”

Ce rassemblement clôture une semaine de crise politique inédite au Zimbabwe. L’armée a décidé d’intervenir après la révocation du vice-président, ennemi juré de la Première dame. Pour les généraux, la perspective de voir Grace Mugabe prendre la tête du pays est inacceptable.

Robert Mugabe, le plus vieux chef d’Etat en exercice de la planète, se retrouve de plus en plus isolé, abandonné par ses alliés les plus précieux: l’armée, les anciens combattants et depuis hier, des sections régionales du parti présidentiel.

Christelle Pétrongari avec agences