DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le chef de la diplomatie nord-coréenne attendu à Cuba

Vous lisez:

Le chef de la diplomatie nord-coréenne attendu à Cuba

Taille du texte Aa Aa
Le ministre nord-coréen des Affaires étrangères, Ri Yong Ho, est attendu lundi à Cuba, à un moment où ces deux pays entretiennent des relations tendues avec les Etats-Unis. Dans un bref communiqué publié samedi soir, le ministère cubain des Affaires étrangères a précisé que le ministre nord-coréen rencontrerait son homologue cubain Bruno Rodriguez Parrilla et participerait à d'autres événements qui n'ont pas été spécifiés. Cette visite intervient alors que la tension est très vive entre les Etats-Unis et la Corée du Nord en raison des programmes nucléaire et balistique de Pyongyang, avec la menace potentielle que des missiles nord-coréens puissent atteindre le territoire américain. Quant aux relations entre Washington et La Havane, rétablies en 2015 après un demi-siècle de rupture, elles sont également très délicates depuis la prise de fonctions de Donald Trump en janvier. Le régime communiste de Cuba est l'un des rares alliés de celui de Pyongyang. La Corée du Nord avait observé trois jours de deuil national à la mort de Fidel Castro, le dirigeant cubain, en novembre 2016. Le président cubain Raul Castro avait exprimé en mai sa solidarité avec le régime de Pyongyang, à l'occasion de la visite d'un dignitaire nord-coréen, Ju Yong-gil.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.