DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Zimbabwéens n'en reviennent pas : Mugabe n'a pas démissionné

Au lendemain du discours "hallucinant" de Mugabe, de nouvelles manifestations pro-départ Mugabe sont annoncées

Vous lisez:

Les Zimbabwéens n'en reviennent pas : Mugabe n'a pas démissionné

Taille du texte Aa Aa

Lâché par l’armée et une partie de la population, écarté de la direction de son parti, Robert Mugabe se cramponne à la présidence du Zimbabwe. La Zanu-PF lui a donné jusqu‘à la mi-journée pour démissionner de lui-même, faute de quoi elle passera à la prochaine étape, la procédure de destitution au parlement.
Le Zimbabwe tout entier s’attendait à ce qu’il annonce son départ lorsqu’il s’est adressé à la nation hier soir à la télévision, d’autant plus après la manifestation historique d’Harare :

Nous nous attendions à ce que le président dise “j’ai entendu vos inquiétudes hier et je suis prêt à abdiquer”. Ce n’est pas ce que nous attendions ce long discours sans aucun impact pour nous“…

Ce que nous attendions le plus de ce discours, c‘était la démission du président. Il doit partir et laisser la place à une génération plus jeune“.

“Camarade Bob“a 93 ans, il est au pouvoir depuis 37 ans. Plusieurs générations n’ont connu que lui et s’accordent à dire qu’il est de temps pour lui de partir.
Après son éviction de la tête de la Zanu P-F, c‘était des explosions de joie hier après-midi…

Six jours après le coup de force de l’armée, qui soutient le vice-président évincé par Mugabe, Emmerson Mnangawa, et non la femme du chef de l’Etat, Grace Mugabe, la population du Zimbabwe pourrait aussi une nouvelle fois descendre en masse dans les rues pour demander le départ du vieil homme, à l’appel des anciens combattants de la guerre d’indépendance.