DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Lingerie fine et polémiques lors du show chinois de "Victoria's secret"

Vous lisez:

Lingerie fine et polémiques lors du show chinois de "Victoria's secret"

Taille du texte Aa Aa

Pour la première fois, la marque de lingerie américaine "Victoria’s Secret" organisait son défilé annuel en Chine, où elle espère compenser la baisse de ses ventes sur le sol américain.

Un show grandiose pour marquer les esprits. Pour la première fois, la marque de lingerie américaine “Victoria’s Secret” organisait son défilé annuel en Chine, où elle espère compenser la baisse de ses ventes sur le sol américain.

Pour ce défilé flamboyant, la marque a fait appel à une cinquantaine de mannequins dont Bella Hadid, qui n’est autre que la soeur de Gigi Hadid qui était, elle, absente à Shanghaï.

Sur Twitter, la star américaine a fait part de sa déception, sans donner de raisons à cette absence, qui pourrait être liée au tollé qu’avait suscitée en Chine une vidéo dans laquelle elle mimait les yeux bridés.

Autre grande absente, la chanteuse américaine Katy Perry, qui devait assurer le show, mais qui a vu sa demande de visa refusée par la Chine. La conséquence, peut-être, d’un concert à Taïwan en 2015, où elle était apparue enveloppée d’un drapeau taïwanais, ce qui avait provoqué la colère des Chinois.

Après des décennies marquées par le conservatisme des mœurs, le marché de la lingerie fine est en pleine expansion en Chine. Un essor dont espère profiter la marque Victoria’s Secret, qui fête cette année les 40 ans de sa création.

Avec AFP