DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ratko Mladic : le verdict que la Bosnie attend

Vous lisez:

Ratko Mladic : le verdict que la Bosnie attend

Taille du texte Aa Aa

Ce mercredi, Ratko Mladic, surnommé “Le boucher des Balkans” connaîtra le sort que le tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie lui réserve. L’ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, incarcéré depuis six ans, est poursuivi pour génocide, crimes contre l’humanité et crimes de guerre lors de la guerre de Bosnie. Les Mères de Srebrenica, ville où 8000 hommes et garcons ont été tués en 1995, ont fait le déplacement aux Pays-Bas, pour ce verdict historique.

“Quand Mladic est arrivé à Srebrenica, explique Munira Subasic, présidente des “Mères de Srebrenica”, il a distribué des chocolats et des bonbons aux enfants devant les caméras, il n’a rien dit de ce qui allait se passer, et il a dit qu’on avait pas de raison d’avoir peur. Et quand les caméras sont parties, il a donné l’ordre de tuer tous ceux qui pouvaient l‘être, de violer, et finalement de nous chasser de Srebrenica, pour faire une ville nettoyée ethniquement.”


22 ans après, la famille Podzic se souvient. Elle a été déportée de Zepa, son village, en bus. A l’intérieur, Ratko Mladic leur disait de ne pas avoir peur. Quinze jours plus tôt à Srebrenica, il avait fait descendre les garçons et les hommes des bus pour les exécuter.

Mujo, dans les bras de sa mère, avait 18 mois à l‘époque. “Mladic a tué tellement de monde à Zepa et Srebrenica… mon grand-père et mon oncle sont enterrés à Srebrenica. Je n’ai jamais eu la chance de les voir et de les connaître”, dit-il en larmes.



La guerre, entre 1992 et 1995, a fait plus de 100.000 morts et 2,2 millions de déplacés.