DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chili: décès de Luis Maria Bonini, ancien adjoint de Bielsa

Vous lisez:

Chili: décès de Luis Maria Bonini, ancien adjoint de Bielsa

Chili: décès de Luis Maria Bonini, ancien adjoint de Bielsa
Taille du texte Aa Aa
Le préparateur physique argentin Luis Maria Bonini, adjoint de l'entraîneur Marcelo Bielsa durant une vingtaine d'années, est décédé jeudi à Santiago des suites d'un cancer de la peau, a indiqué à l'AFP l'hôpital chilien où il avait été admis. Bonini, âgé de 67 ans, est décédé dans la matinée d'un cancer de la peau, et non d'un cancer de l'estomac comme annoncé un premier temps par la presse chilienne, a précisé la clinique Santa Maria. Sept mois après le diagnostic, "il était arrivé à une phase où l'on ne pouvait plus le guérir", a expliqué le médecin Cristian Carvalho, en charge de l'unité d'oncologie de la clinique. Bonini était le fidèle adjoint de Marcelo "El Loco" Bielsa, l'entraîneur de Lille suspendu mercredi. Les deux hommes ont notamment collaboré avec les sélections argentine (1998-2004) et chilienne (2007-2011). La presse sud-américaine a rapporté que Bielsa était parti au chevet de son ami cette semaine, voyage qui aurait précipité sa mise à pied par le club français. Bonini avait également travaillé en Espagne, au Chili et au Mexique qu'il avait quitté pour se faire soigner au Chili. "Luis Maria Bonini a lié sa vie au Chili à travers quelques des moments les plus épiques de notre sport. Nous serons éternellement reconnaissants. J'adresse mes condoléances à sa famille", a réagi sur Twitter la présidente chilienne Michelle Bachelet.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.