DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Europa League: à Nice, Benitez va-t-il doubler Cardinale?

Vous lisez:

Europa League: à Nice, Benitez va-t-il doubler Cardinale?

Europa League: à Nice, Benitez va-t-il doubler Cardinale?
Taille du texte Aa Aa
La blessure de Yoan Cardinale a offert du temps de jeu à Walter Benitez dans les buts de Nice, mais il n'est pas dit que "Cardi", maladroit cette saison, récupère sa place contre Zulte-Waregem, jeudi en Europa League. Sur le banc lors du match aller gagné en Belgique (5-1), le gardien argentin pourrait convertir l'intérim en CDD. Lucien Favre n'a pas officiellement ouvert la porte à Benitez, auteur d'un sans-faute devant Dijon (1-0) et rassurant à Caen (1-1). Mais il ne l'a pas fermée. "Sa titularisation à Caen était un choix sportif, a expliqué l'entraîneur suisse. Il avait fait deux, trois matches avant ça. Cardinale revenait de blessure. Pour les prochaines rencontres, on verra. Je ne suis pas encore dans cette réflexion, mais il a réalisé une bonne prestation dimanche", malgré l'égalisation (1-1) concédée sur le fil au Stade Malherbe. Pour sa quatrième sortie saisonnière, toutes compétitions confondues, le portier sud-américain y avait rendu une copie propre (6 arrêts, 3 ballons détournés), repoussant notamment la tentative de penalty de l'attaquant caennais Ivan Santini. Mais comme à l'Olimpico, devant la Lazio de Rome (1-0) lors de la précédente journée de C3, Nice et le natif de la région du Chaco ont cédé dans le temps additionnel. Benitez, 24 ans, a pris place dans la cage depuis la blessure à la cuisse de Yoan Cardinale à l'échauffement au Parc des Princes avant le coup d'envoi de PSG-Nice (3-0), le 27 octobre dernier. - Cardi fragilisé - Recruté libre à l'été 2016, l'ancien de Quilmes au solide gabarit avait déjà assuré la saison passée un intérim en coupes nationales (deux éliminations d'entrée, 5 buts encaissés) et lors d'un baisser de rideau sans enjeu de C3 devant les Russes de Krasnodar. Il avait ensuite prolongé pour trois rencontres de L1 (3 nuls, 1 but encaissé) sans pour autant voler la vedette à Cardinale. Mais l'enfant de La Ciotat, formé à Nice, a surtout raté son début de saison, après le brillant exercice précédent, terminé sur le podium, en Ligue 1 tout court comme au classement des défenses. Mais en 2016-2017 Nice n'avait encaissé que 20 buts sur les 13 premières journées, contre déjà 36 buts pour l'exercice en cours... Cardinale, en fin de contrat, a été confirmé comme numéro 1 au début de cette saison, mais fragilisé, selon des proches, par les rumeurs insistantes de contacts estivaux avec des numéros 1 plus expérimentés mais également plus onéreux en salaire. Nice aurait abordé Benoit Costil, Salvatore Sirigu, qui vient d'ailleurs de livrer ses regrets à Canal Plus de ne pas avoir donné suite, Steve Mandanda ou Stéphane Ruffier. Cardi n'a pas échappé à la malchance ni surtout la maladresse affectant l'ensemble azuréen depuis l'été. Benitez, ex-international Espoirs argentin, a certainement gambergé lui-aussi. Mais il semble avoir su marquer quelques points sur son cadet dans le duel en cage. Jeudi, Nice n'en a besoin que de trois pour s'offrir un printemps européen et laisser assez de matches à jouer pour deux gardiens.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.