DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

George Soros, bête noire de Viktor Orban

En Hongrie, George Soros est la cible d'une consultation publique. Le milliardaire américain de confession juive et d'origine hongroise est dans le collimateur du premier ministre hongrois à cause de ses idées en faveur des réfugiés.

Vous lisez:

George Soros, bête noire de Viktor Orban

Taille du texte Aa Aa

George Soros est la cible d’une consultation publique en Hongrie. Ce milliardaire américain de confession juive et d’origine hongroise est la bête noire du gouvernement de Viktor Orban.

Les électeurs ont jusqu‘à ce dimanche pour se prononcer sur un soit-disant “plan Soros” qui favoriserait l’entrée en Europe d’un million de migrants par an.

George Soros est sorti de son silence cette semaine pour dénoncer un détournement de ses idées et une campagne aux relents anti-musulmans qui reprend la rhétorique antisémite des années 30.

Sa fondation Open society sait qu’elle ne pourra pas rivaliser avec la communication du gouvernement basée sur une importante campagne publicitaire et médiatique. L’envoi des questionnaires aux Hongrois aurait coûté à lui seul dix millions d’euros. “On ne va pas dépenser des milliards dans une campagne de communication. On dépense nos fonds pour des causes qui en valent la peine. On n’est pas dans le marketing. On continuera à communiquer avec la population à travers la presse comme on l’a fait jusqu‘à présent“, explique Csaba Csontos, porte-parole d’Open Society.

Selon le gouvernement hongrois, 1,7 million de questionnaires auraient déjà été retournés par les électeurs.