DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Recherche toujours sous-marin désespérément

Vous lisez:

Recherche toujours sous-marin désespérément

Recherche toujours sous-marin désespérément
Taille du texte Aa Aa

Le président argentin, Mauricio Macri, a rencontré vendredi 24 novembre 2017 les plus hauts responsables de la marine nationale pour faire le point sur le Ara San Juan, ce sous-marin disparu depuis 11 jours, avec 44 membres d‘équipage à bord. Il n’y a plus eu de nouvelles du submersible depuis un message du commandant signalant un problème au niveau des batteries.

“Ce qui s’est passé exige une enquête sérieuse, approfondie, pour nous apporter la vérité, a assuré le chef de l’Etat. Cela signifie comprendre comment un sous-marin qui a subi une maintenance de milieu de vie et qui était en parfaite condition pour naviguer a été apparemment victime d’une explosion.”

Les familles ont perdu tout espoir de retrouver leurs proches vivants. Certaines sont déjà rentrées chez elles, résignées. D’autres sont restées sur la base navale de Mar del Plata, un port situé à 400 km au sud de la capitale, Buenos Aires.

“J’espère qu’on retrouvera le sous-marin, témoigne Luis Tagliapietra, dont le fils, Alejandro Damian, était à bord. Parce que, si on en reste là, on ne saura jamais la vérité sur ce qui s’est passé. Parce qu’ici, comme dans de nombreux endroits dans le monde, les politiciens s’occupent de leurs affaires, pas de celles des autres.”

Plus de 4 000 personnes, 14 navires et dix avions ont été mobilisés pour mener les recherches dans l’Atlantique Sud. L’Argentine a reçu l’aide logistique des Etats-Unis, du Royaume-Uni, de la France, du Brésil et du Chili.