DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Foot: les U20 chinois quittent l'Allemagne après un incident relatif au Tibet

Vous lisez:

Foot: les U20 chinois quittent l'Allemagne après un incident relatif au Tibet

Foot: les U20 chinois quittent l'Allemagne après un incident relatif au Tibet
Taille du texte Aa Aa
La sélection des moins de 20 ans de la Chine va quitter l'Allemagne et rentrer au pays, interrompant indéfiniment une tournée de matches amicaux qui devait durer plusieurs mois, en raison d'un incident lié à la question du Tibet survenu, a annoncé dimanche la Fédération chinoise. Samedi dernier, pour le premier match de cette tournée, les joueurs chinois avaient quitté le terrain lorsque six militants des droits de l'Homme avaient déployé des drapeaux tibétains dans les tribunes. Alors que la rencontre était télévisée en direct en Chine, ils n'étaient revenus jouer que lorsque les drapeaux avaient été repliés, après 25 minutes d'interruption. Les U20 chinois devaient disputer des matches amicaux contre des équipes allemandes du 4e niveau jusqu'au mois de mai, des rencontres destinées à faire progresser l'équipe chinoise en vue des jeux Olympiques de 2020 à Tokyo, alors que l'Empire du milieu ambitionne de devenir une puissance du football dans les années à venir. Mais ce projet a causé la controverse et est devenu un casse-tête diplomatique pour Berlin et Pékin après l'incident du premier match, qui se déroulait à Mayence. La Fédération allemande avait déjà annoncé vendredi que l'équipe chinoise ne jouerait pas les trois rencontres prévues d'ici la fin de l'année. "Il a été décidé de faire une pause dans ce +projet U20+ et des mesures ont été prises pour que l'équipe rentre à la maison", a précisé dimanche son homologue chinoise. Les jeunes Chinois auraient dû disputer au total 16 rencontres en Allemagne.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.