DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Accident au stade de la Licorne: perquisitions à la Métropole d'Amiens et à la préfecture

Vous lisez:

Accident au stade de la Licorne: perquisitions à la Métropole d'Amiens et à la préfecture

Accident au stade de la Licorne: perquisitions à la Métropole d'Amiens et à la préfecture
Taille du texte Aa Aa
Des perquisitions ont eu lieu mardi matin dans les locaux de la Métropole d'Amiens et à la préfecture de la Somme dans le cadre de l'enquête sur l'effondrement d'une barrière au stade de la Licorne en septembre qui avait fait 29 blessés, a-t-on appris de source judiciaire. Plusieurs bureaux ont été perquisitionnés à partir de 09h30, des documents et les mails ont été épluchés dans le cadre d'une cosaisine de deux juges d'instruction, a-t-on précisé de même source. "Une perquisition s'est déroulée dans mon bureau et dans les services d'Amiens Métropole, a confirmé le président d'Amiens Métropole Alain Gest dans un communiqué. Cette opération s'inscrit logiquement dans la procédure faisant suite aux plaintes déposées par différents organismes ou personnes privées". Le 30 septembre, lors du match Amiens-Lille comptant pour la 8e journée de Ligue 1, une barrière d'une tribune accueillant des supporters lillois avait cédé sous le poids de ces derniers, descendus le plus près possible de la pelouse pour célébrer l'ouverture du score par le Losc. Les supporters avaient ensuite chuté en contrebas. Au total, 29 personnes avaient été blessées, la plupart légèrement. Les premières constations de l'expertise commandée par le parquet avaient révélé des "anomalies" de "fixation" des barrières. Une information judiciaire contre X avait été ouverte pour rechercher "les éventuelles responsabilités". Depuis la fin des travaux de mise en conformité mi-novembre, l'Amiens SC peut de nouveau jouer à domicile. La rencontre contre Lille a été rejouée le 20 novembre et remportée par Amiens (3-0).
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.