DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Angleterre: Manchester United solide, Tottenham écarté

Vous lisez:

Angleterre: Manchester United solide, Tottenham écarté

Angleterre: Manchester United solide, Tottenham écarté
Taille du texte Aa Aa
Tottenham stop, Manchester United encore: les "Red Devils" ont fait carton plein à Watford (4-2) alors que les "Spurs" ont encore craqué à Leicester (2-1) et quasiment dit adieu à leurs espoirs de titre, mardi lors de la 14e journée de Premier League. Au classement, les "Red Devils" (32 pts) reviennent provisoirement à cinq longueurs des leaders invaincus Manchester City (37 pts). Les "Spurs" (4es avec 24 pts) ne parviennent pas à gagner pour la troisième journée de suite et peuvent quasiment déjà dire adieu au titre: en cas de victoire de la troupe de Pep Guardiola mercredi contre Southampton, Tottenham pourrait être relégué à 16 unités des "Citizens". Pire peut-être, ils pourraient même glisser au septième rang en cas de succès d'Arsenal (6e) et Burnley (7e), respectivement contre Huddersfield et Bournemouth mercredi. . Manchester United tient le rythme Au moins, José Mourinho a fait le plein de points avant le choc contre Arsenal samedi. S'ils avaient peiné pour venir à bout de Brighton pendant le week-end (1-0), les Mancuniens ont assuré chez les "Hornets". Ashley Young a inscrit ses deux premiers buts de la saison et Martial a donné de l'air à la demi-heure de jeu pour une soirée plutôt tranquille dans la banlieue de Londres malgré les deux buts de Watford en fin de match. Young a d'abord surpris Gomes d'une demi-volée sèche entre les jambes de Femenio (19), puis a placé dans la lucarne un superbe coup franc enroulé (25). Martial a lui converti avec sang-froid un service de Lukaku (32), pour inscrire son sixième but de la saison en Premier League. Mais alors que Mourinho et les siens avaient jusque-là laissé une certaine impression de puissance, ils ont un peu tremblé en fin de match en encaissant deux buts. Deeney sur penalty (77) et Doucouré (84) ont réduit la marque, avant que Lingard ne scelle le match (86) au grand soulagement du banc mancunien, visiblement inquiet du sursaut de Watford. "J'ai vu du bonheur dans une équipe qui a joué avec un esprit libéré", a apprécié Mourinho, qui a toutefois regretté les occasions manquées et la fin de match plus serrée que prévu. "On aurait pu fumer des cigares, puis ensuite nous nous sommes mis en en difficulté." . Tottenham sans espoir Si Manchester United a réussi à s'adjuger une troisième victoire de suite en championnat, faisant ainsi jeu égal avec l'impérial "City" depuis la trêve, cela n'a pas été le cas pour Tottenham. Depuis les matches internationaux, les "Spurs" n'y arrivent plus. Leur bilan est bien maigre avec un seul point pris sur neuf possibles. Mais surtout, les Londoniens, qui avaient déjà huit points de retard début novembre, se retrouvent désormais à treize longueurs avant le tour de piste des "Citizens"... "C'était vraiment un performance très décevante en première période. Nous ne devrions jamais avoir deux buts de retard. Nous ne sommes pas assez bons", a réagi l'attaquant Dele Alli, dépité. "Nous devons nous ressaisir." A Leicester, les hommes de Mauricio Pochettino ont succombé grâce à deux superbes réalisations des joueurs de Claude Puel: une reprise de volée de Vardy (13) et une magnifique frappe de Mahrez (45+1). Face à des "Foxes" en mode 'champions 2016', les "Spurs" ont tenté, mais ont surtout beaucoup manqué. Kane (79) a toutefois réduit la marque en fin de match... pour rien. Seul motif de satisfaction pour Pochettino, le travail de Lamela pour la passe décisive, un bonne nouvelle alors que l'ailier n'avait plus joué depuis plus d'un an.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.