DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Katrin Jakobsdottir, l'intègre nouvelle cheffe du gouvernement islandais

Vous lisez:

Katrin Jakobsdottir, l'intègre nouvelle cheffe du gouvernement islandais

Katrin Jakobsdottir, l'intègre nouvelle cheffe du gouvernement islandais
Taille du texte Aa Aa
Réputée intègre et sincère, Katrin Jakobsdottir, à la tête du gouvernement islandais depuis jeudi, est la deuxième femme à ce poste dans un pays secoué par des scandales politico-financiers. Son image de femme modeste et honnête, issue d'une famille d'intellectuels et de politiciens, lui a valu une popularité croissante sur la scène politique nationale, frappée par une série de scandales ces dernières années. La colère et le manque de confiance à l'égard de l'élite financière et politique, notamment après les révélations autour du scandale des Panama Papers au printemps 2016, ont secoué la classe politique sur la petite île volcanique et déclenché la tenue de deux élections en un an. Katrin Jakobsdottir, 41 ans, a su négocier un accord de gouvernement avec des alliés inattendus : le Parti de l'indépendance (conservateur) et le Parti du progrès (centre-droit). Décrite par ses partisans comme "charismatique" et "digne de confiance", elle a promis de veiller à ce que la prospérité économique de l'Islande permette l'augmentation des dépenses publiques de santé et d'éducation. "La prospérité économique doit aussi bénéficier au plus grand nombre sous la forme d'investissements dans la santé, l'éducation et la protection sociale" ainsi que dans les infrastructures et les transports vieillissants après des années d'austérité budgétaire, déclarait-elle à l'AFP durant la campagne électorale. - Electorat jeune et féminin - Loin des scandales qui touchent ses rivaux --le Premier ministre sortant et futur ministre des Finances Bjarni Benediktsson a été nommé dans les Panama Papers-- Katrin Jakobsdottir a occupé le poste de ministre de l'Education de 2009 à 2013, après la crise financière de 2008 qui avait balayé la droite et permis à la gauche d'accéder au pouvoir. "Quand nous sommes plongés dans une situation de défiance à l'égard de la classe politique, elle est la personne que vous aimeriez inviter chez vous pour prendre un café", dit d'elle Egill Helgason, commentateur politique sur la chaîne publique RUV. "Elle n'a jamais été une politicienne convaincante", ajoute-t-il. "Elle évite les affrontements et cela pourrait devenir sa faiblesse au moment de former un gouvernement". Soutenue en majorité par les 18-29 ans et l'électorat féminin, Mme Jakobsdottir peut aussi compter sur des soutiens au-delà de sa propre famille politique. "Je pense qu'elle peut s'imposer comme chef de gouvernement fort (...) parce qu'elle a longtemps siégé au Parlement, au milieu de personnalités corrompues et qu'elle est toujours restée fidèle à elle-même", a déclaré Solkatla Olafsdottirs, 26 ans, partisan du Parti pirate.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.