DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La lettre à l'UE qui fâche Budapest

La Hongrie dénonce une attaque politique. L'objet de sa colère, c'est une lettre, dans laquelle la Commission européenne est appelée à couper les fonds à Budapest.

Vous lisez:

La lettre à l'UE qui fâche Budapest

Taille du texte Aa Aa

La Hongrie furieuse, dénonce une attaque politique. L'objet de sa colère, c'est cette lettre, que nous nous sommes procurée. Dans ce courrier, une demande surprenante : la Commission européenne est appelée à couper les fonds à Budapest, jusqu'à ce que "les libertés démocratiques fondamentales soient rétablies et la corruption combattue."

La correspondance, datée du 23 novembre, est signée par un ancien ministre des Finances allemand, et trois ex-commissaires européens.

SOT JÁNOS LÁZÁR, Minister of Prime Minister's Office (Hungarian)

"C'est une attaque politique de la gauche, s'insurge Janos Lazar, porte-parole du Premier ministre. Les libéraux et les socialistes, les opposants du Fidez et les chrétiens-démocrates l'ont réclamée à la Commission européenne. Ca n'a rien à voir avec la vraie vie et la réalité."

L'Union européenne a versé 5,63 milliards d'euros en 2015 à la Hongrie. 95% des investissements publics sont co-financés par l'UE.

Budapest a souvent été en guerre avec Bruxelles, notamment sur la question des migrants.