DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Sénat valide la réforme fiscale de Trump

Vous lisez:

Le Sénat valide la réforme fiscale de Trump

Taille du texte Aa Aa

Le Sénat américain a adopté par 51 voix contre 49 le projet de réforme de la fiscalité et de baisses d'impôts de Donald Trump. Il s'agit de la première grande victoire législative pour les républicains.

"Pour la première fois depuis 1986, la Chambre et le Sénat ont adopté une refonte majeure de la fiscalité", s'est félicité le président républicain de la Chambre, Paul Ryan.

La bataille a pourtant été si intense que ce n'est que dans les dernières heures avant le vote que le texte final a été dévoilé, raturé et corrigé à la main.

Une méthode qui a rendu fou de rage les élus démocrates, comme Nancy Pelosi qui a dénoncé la "trahison de la classe moyenne".

Le Sénateur Bernie Sanders, candidat malheureux de la dernière primaire démocrate, a dénoncé le "pillage du Trésor public". 

"Ce soir les Républicains ont offert un milliard de dollars de baisse d’impôts aux personnes les plus riches de ce pays et aux grandes entreprises, en augmentant la dette de 1 400 milliards de dollars. La seconde partie de leur plan, sûrement dans les prochains mois, sera d'opérer des coupes massives dans les budget de la sécurité sociale, de l'assurance santé et de l'assurance maladie pour financer ces baisses d’impôts pour les riches", a déclaré Sanders.

Ce vote est enfin une bonne nouvelle pour Donald Trump, qui avait échoué à faire abroger l'Obamacare, autre grande promesse de campagne.

D'autant que le président est gravement menacé par les soupçons d'ingérence russe depuis l'inculpation de son ancien conseiller à la sécurité nationale, Michael Flynn.

Le milliardaire a basé sa politique économique sur une forte baisse de l'impôt sur les sociétés (de 35 %  à 20 %) et une simplification du système fiscal pour tous les Américains, dont la déclaration d’impôts doit pouvoir tenir sur "une carte postale".

Le texte doit maintenant être harmonisé avec la version adoptée par la Chambre des représentants.