DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Turin, clap de fin

Vous lisez:

Turin, clap de fin

© Copyright :
Yif'at Prestelnik Films
Taille du texte Aa Aa

Le festival du film de Turin se termine avec un triomphe israélien. Celui du film « Ne m'oublie pas » de Ram Nehari. Meilleur film, meilleur rôle féminin, meilleur rôle masculin.

L'histoire d'une idylle entre deux adolescents en fuite. « C'est un film sur des gens : une fille anorexique et un gars psychotique. Des gens que l'on ne voit pas pas », explique le réalisateur Ram Nehari. « Mais on peut voir la réalité israélienne à travers le regard qu'ils portent sur une société désordonnée et psychotique. »

À noter le prix de la critique pour « A fábrica de nada » du Portugais Pedro Pinho et le meilleur documentaire consacré au monde du travail, « Lorello et Brunello » de l'Italien Jacopo Quadri.

Sans oublier le magnifique « Kiss and Cry » des Françaises Chloé Mahieu et Lila Pinell.

« Cette 35ème édition du festival du film de Turin se termine, une belle édition au vu de la fréquentation et de la critique », note le correspondant d'euronews, Cristiano Tassinari. « Preuve qu'il est toujours bon de dénicher de très beaux films même s'ils sont peu connus. »