DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

JO-2008/dopage: rejet de l'appel du lutteur Taymazov déchu de son titre

Vous lisez:

JO-2008/dopage: rejet de l'appel du lutteur Taymazov déchu de son titre

JO-2008/dopage: rejet de l'appel du lutteur Taymazov déchu de son titre
Taille du texte Aa Aa
Le Tribunal arbitral du sport a rejeté lundi l'appel du lutteur ouzbek Artur Taimazov qui contestait la perte de son titre olympique des Jeux de Pékin-2008, retiré par le CIO à la suite de réanalyses de ses échantillons qui avaient révélé la présence de stéroïdes anabolisants. Le TAS a également annoncé avoir rejeté l'appel de l'heptathlète russe Tatyana Chernova, médaillée de bronze aux JO de Pékin-2008 et qui contestait également sa disqualification à la suite des réanalyses ayant révélé la présence de turinabol. Le Comité international olympique avait annoncé en avril dernier que les réanalyses des échantillons de Taymazov à Pékin avaient abouti à un test positif au turinabol et au stanozobol, deux stéroïdes anabolisants, conduisant à sa disqualification. Taymazov, également sacré en 2004 à Athènes et en 2012 à Londres et médaillé d'argent en 2000 à Sydney dans la même catégorie, avait battu en Chine le Russe Bakhtiyar Akhmedov en finale. Le CIO a réalisé un vaste programme de réanalyses d'échantillons prélevés pendant les JO-2008 et JO-2012, conduisant à la disqualification de plus d'une centaine de sportifs.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.