DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Statut de Jérusalem: Macron dit sa "préoccupation" à Trump (Elysée)

Vous lisez:

Statut de Jérusalem: Macron dit sa "préoccupation" à Trump (Elysée)

Statut de Jérusalem: Macron dit sa "préoccupation" à Trump (Elysée)
Taille du texte Aa Aa
Le président français Emmanuel Macron a fait part lundi à son homologue américain Donald Trump de "sa préoccupation sur la possibilité que les Etats-Unis reconnaissent unilatéralement Jérusalem comme capitale de l'Etat d'Israël", a indiqué l'Elysée. Lors d'un entretien téléphonique, "Emmanuel Macron a rappelé que la question du statut de Jérusalem devra être réglée dans le cadre des négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens, visant en particulier l'établissement de deux Etats vivant côte à côte en paix et en sécurité avec Jérusalem pour capitale", selon un communiqué de l'Elysée. M. Macron et M. Trump "sont convenus de se reparler prochainement à ce sujet", selon l'Elysée. Cet entretien intervient alors que le président américain réfléchit à un éventuel déménagement de l'ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv vers Jérusalem, qui serait considéré par les Palestiniens comme un coup fatal au processus de paix. La Maison Blanche a indiqué dans le même temps que la décision de Donald Trump sur l'ambassade américaine en Israël, serait annoncée dans les prochains jours. La Maison Blanche a également fait part de l'entretien téléphonique entre MM. Trump et Macron, indiquant qu'ils avaient évoqué la situation au Proche-Orient et en Irak, mais sans donner de précision sur les échanges qu'ils ont eus à propos de Jérusalem.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.