DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mondial-2018: pas de sélectionneur pour l'Australie avant février

Vous lisez:

Mondial-2018: pas de sélectionneur pour l'Australie avant février

Mondial-2018: pas de sélectionneur pour l'Australie avant février
Taille du texte Aa Aa
L'équipe d'Australie, qualifiée pour le Mondial-2018 en Russie, devra attendre jusqu'en février pour connaître son nouveau sélectionneur, a annoncé mardi la Fédération australienne de football (FFA), alors que le nom de Jürgen Klinsmann a circulé dans la presse. Le président de la FFA David Gallop a déclaré qu'un "haut niveau d'intérêt" s'était manifesté pour le poste après le départ d'Ange Postecoglou qui a renoncé en novembre, juste après avoir qualifié l'Australie pour sa quatrième Coupe du monde. Selon les médias australiens le week end dernier, l'ancien sélectionneur des Etats-Unis Jürgen Klinsmann serait intéressé par la fonction. Selon l'Adelaïde Advertsier, le technicien de 53 ans a chargé l'un de ses amis proches d'étudier la situation de près. Selon la chaîne SBS, la Fédération australienne ne dispose que d'un budget annuel de 1,14 million de dollars pour le poste, soit la moitié du salaire de Klinsmann à la tête de l'équipe américaine qu'il a quittée en 2016 après un début catastrophique en qualifications du Mondial-2018. Les USA ne se sont pas qualifiés pour le prochain Mondial. M. Gallop a souligné que la décision sur l'identité du futur entraîneur national, qui sera à la tête de l'Australie en Russie, ne serait pas prise à la hâte. "Dans l'état actuel des choses, personne n'est retenu ou exclu. Nous sommes ouverts à l'idée que l'entraîneur soit australien ou étranger", a précisé Gallop. "Nous sommes confiants que nous attirerons la personne idoine pour mener les Socceroos à la Coupe du monde et espérons-le, au-delà", a-t-il encore poursuivi. L'Australie disputera le premier tour du Mondial russe dans le groupe C en compagnie de la France, du Danemark et du Pérou. Elle affrontera la France le 16 juin à Kazan, puis le Danemark le 21 à Samara, et enfin le Pérou le 26 juin à Sotchi.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.