DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'UE s'oppose aux USA sur le statut de Jérusalem

Vous lisez:

L'UE s'oppose aux USA sur le statut de Jérusalem

Taille du texte Aa Aa

Alors que Donald Trump s’apprête à reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, l’Union européenne craint une flambée de violences dans la région. La cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, plaide toujours pour une solution négociée à deux Etats. Elle l’a réaffirmé ce mardi aux côtés de son homologue américain, plutôt mal à l’aise.

“L’UE soutient la reprise du processus de paix en vue de la création de deux Etats”, a déclaré la Haute Représentante UE aux Affaires étrangères. “Toute action qui entrave ces efforts doit obsolument être évitée. Il faut trouver une solution à travers les négotiations pour faire de Jérusalem la capitale des deux futurs Etats”.

Les territoires occupés par Israël depuis 1967 n’ont jamais été reconnus par la communauté internationale. La décision de Trump isolerait les Etats-Unis sur la scène diplomatique.

“Je crois qu’il y aura au moins unanimité pour déclarer que cette décision ne fait pas avancer les minces espoirs du processus de paix israélo-palestinien”, analyse Marc Pierini du think tank, Carnegie Europe. “Elle le fait reculer grandement et crée des risques de sécurité inutiles”.

Donald Trump avait déjà promis de déplacer l’ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem durant sa campagne. Une décision saluée par le Comité Juif Américain.

“Une telle déclaration de reconnaissance d’une réalité historique n’empêcherait pas de continuer à négocier le futur statut Jérusalem Est”, affirme Daniel Schwammenthal, du Comité Juif américain (AJC). “Donc je regrette profondément que l’Union européenne ne soit pas d’accord avec cela”.

Lundi prochain, le Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, doit rencontrer les ministres européens des Affaires étrangères. Une réunion qui s’annonce tendue.