DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Jérusalem : jour de "rage" dans le monde musulman

Vous lisez:

Jérusalem : jour de "rage" dans le monde musulman

Taille du texte Aa Aa

C’est une décision politique qui a provoqué l’indignation partout dans le monde musulman. En reconnaissant Jérusalem comme capitale de l’État d’Israël, Donald Trump a attisé la colère des fidèles, comme à Istanbul en Turquie, où les habitants ont défilé avec ce message : « Jérusalem est notre honneur ».

Un sentiment plus que partagé par les habitants d’un camp de réfugiés palestiniens à Damas, en Syrie. Plusieurs milliers de personnes ont manifesté leur fureur à l’égard de la décision du président américain. A Kaboul, la capitale de l’Afghanistan, ce choix diplomatique ravive le sentiment anti-américain des habitants, qui ont brûlé le drapeau des États-Unis, mais aussi celui d’Israël.

Même son de cloche en Égypte, pourtant le premier pays arabe au monde à avoir reconnu Israël en 1979. Aujourd’hui, les Égyptiens affichent unilatéralement leur soutien à leurs voisins palestiniens.

« Donald Trump doit savoir que la Palestine, est dans le cœur de tous les Arabes, de tous les musulmans et de toutes les personnes libres dans le monde », répond un homme interrogé sur la question.

En réponse à cette reconnaissance, le grand imam de la mosquée d’Al-Azhar, influente figure religieuse de l’islam, a annulé une rencontre prévue fin décembre avec Mike Pence, le vice-président américain.