DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentat de New York: Akayed Ullah accusé de terrorisme

Vous lisez:

Attentat de New York: Akayed Ullah accusé de terrorisme

Attentat de New York: Akayed Ullah accusé de terrorisme
Taille du texte Aa Aa
L'auteur de l'attentat de lundi dans un tunnel du métro new-yorkais, Akayed Ullah, a été accusé de menace terroriste et soutien à un acte de terrorisme et devrait être inculpé ce mardi, a indiqué la police new-yorkaise. Akayed Ullah, un homme de 27 ans originaire du Bangladesh, arrivé aux Etats-Unis en 2011, a été arrêté lundi juste après l'explosion de l'engin explosif qu'il portait sur lui dans un passage souterrain très fréquenté, qui relie Times Square à la gare routière de Port Authority. L'engin, qualifié de "rudimentaire", n'a que partiellement explosé, ce qui explique qu'il n'ait fait que trois blessés légers, des personnes qui se trouvaient à proximité immédiate de M. Ullah, malgré l'heure de pointe. Electricien et ex-chauffeur de taxi, il a lui-même été blessé dans l'explosion et hospitalisé pour des blessures et brûlures aux mains et à l'abdomen. Le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, avait indiqué lundi qu'il avait été "inspiré" par des groupes jihadistes et s'était radicalisé sur internet. Selon plusieurs médias américains, Akayed Ullah a indiqué aux enquêteurs vouloir faire notamment acte de vengeance pour les frappes américaines contre le groupe jihadiste Etat islamique en Syrie et ailleurs.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.