DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coupe de la Ligue: Falcao et Carrillo qualifient Monaco contre Caen

Vous lisez:

Coupe de la Ligue: Falcao et Carrillo qualifient Monaco contre Caen

Coupe de la Ligue: Falcao et Carrillo qualifient Monaco contre Caen
Taille du texte Aa Aa
Grâce à ses buteurs Carrillo et Falcao, auteur d'un lob magnifique, Monaco s'est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue après sa victoire logique sur Caen (2-0) mardi soir au Stade Louis-II. Dans un match sans grand relief, on retiendra surtout le geste de Radamel Falcao et son lob de 40 mètres (2-0, 85). Remplaçant d'un soir, le Tigre, entré à la 76e minute, a réussi à marquer le match de son empreinte avec son inspiration géniale. Il a même réussi à arracher un sourire à son vice-président Vadim Vasilyev, présent sur le banc, comme pour souligner l'importance d'une coupe nationale pour un Monaco désormais privé d'Europe. Après un passage sans problème devant la DNCG durant l'après-midi, le dirigeant russe souhaitait bonifier sa journée par une qualification, qui au passage rapporte 0,765 million d'euros. La qualif' n'était pas forcément assurée. Car Leonardo Jardim avait décidé d'un gros turn-over. Subasic, Jemerson, Sidibé, Jorge, Moutinho, Lemar, Baldé et Falcao étaient soit en tribune, soit sur le banc... En début de match, les clés étaient donc laissées au quatuor offensif Ghezzal-Lopes-Diakhaby-Carrillo, les trois premiers ayant pour mission d'alimenter l'avant-centre argentin, double buteur contre Troyes samedi dernier en L1. Et pourtant, les Normands se créaient les premières opportunités de la rencontre. Kouakou en contre, bien freiné par Raggi de retour à la compétition, frappait au-dessus (9). L'Italien détournait ensuite un bon centre de l'attaquant caennais (12). Enfin Delaplace s'essayait de loin (18). Mais, progressivement, Monaco prenait le dessus. Un très bon travail de Ghezzal côté droit obligeait Diomande à pousser le ballon en corner (21). Lopes était ensuite trop court sur un nouveau bon ballon de l'international algérien (24). La sortie sur blessure du défenseur central Diomande allait déstabiliser son équipe. Et le temps que tout se coordonne à nouveau, Lopes avait déjà récupéré un ballon, puis lancé en profondeur Carrillo, qui marquait du plat du pied droit (1-0, 34). Dès lors, les Monégasques se contentaient de gérer les affaires courantes. A la pause, Garande décidait de sortir Santini malmené par le duo Glik-Raggi, pour faire entrer Rodelin. Les Normands dominaient. Sans se montrer dangereux... A l'heure de jeu, Jardim lançait Lemar. Dans la foulée, Monaco se créait une magnifique opportunité. Mais Carrillo trouvait le moyen de ne pas parvenir à reprendre la remise impeccable de Touré de la tête (65). C'était sa dernière opportunité de briller, puisque Falcao le remplaçait (76). Et réussissait le geste de la soirée moins de dix minutes plus tard (2-0, 85).
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.