DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Surf: Florence dans le bon tempo à Hawaï, Medina en danger

Vous lisez:

Surf: Florence dans le bon tempo à Hawaï, Medina en danger

Surf: Florence dans le bon tempo à Hawaï, Medina en danger
Taille du texte Aa Aa
John John Florence a défendu avec panache son titre mondial dès son entrée en lice lundi en se qualifiant pour le prochain tour alors que son principal rival, Gabriel Medina devra batailler en repêchage, lors de la dernière étape du circuit pro de surf à Hawaï. Sur les vagues de l'île d'Oahu, le Hawaïen Florence (13,50 pts) a assuré lors du premier tour en dominant les 2 adversaires de sa série, Dusty Payne (USA) et Wiggolly Dantas (BRA), ce qui lui a permis de valider son billet pour le prochain tour (3e tour). "Je me sens comme un gamin qui doit à nouveau faire cette épreuve et surfer le +pipe+ sans personne d'autre. J'ai eu tellement de vagues sous lesquelles j'ai pu me faufiler", s'est réjoui Florence, N.1 au classement mondial avant cet ultime rendez-vous et qui est chez lui sur ce spot. Le Brésilien Gabriel Medina, sacré sur le circuit en 2014, a lui été beaucoup plus chahuté par les deux autres surfeurs de sa série, Miguel Pupo (BRA) et Benji Brand (HAW). Troisième de sa série (12,43), Medina file en repêchage (2e tour) où il devra se surpasser pour pouvoir continuer la partie. Sur les 27 surfeurs qui ont pu s'illustrer lundi, le plus incroyable a été le Sud-africain Jordy Smith, N.3 mondial, qui a obtenu la meilleure note (16,57). Côté Français, seul Jérémy Florès (19e mondial) a évité le repêchage (10,17) contrairement à Joan Duru (17e mondial). Le Tahitien Michel Bourez (16e mondial), victorieux de l'étape en 2016, tentera lui aussi d'être repêché.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.