DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Surf: Kelly Slater a repris du service dans l'étape du circuit pro à Hawaï

Vous lisez:

Surf: Kelly Slater a repris du service dans l'étape du circuit pro à Hawaï

Surf: Kelly Slater a repris du service dans l'étape du circuit pro à Hawaï
Taille du texte Aa Aa
Le plus grand champion de surf de tous les temps, l'Américain Kelly Slater, a signé un retour remarqué en remportant sa série après 5 mois d'absence à la suite d'une blessure, lundi lors de la dernière étape du circuit pro à Hawaï. Le surfeur de 45 ans a repris la compétition sur les vagues de l'île d'Oahu pour une épreuve qu'il a déjà gagnée à 7 reprises. Slater avait dû faire l'impasse sur les 5 précédentes étapes du circuit après s'être blessé au pied droit lors d'une session de freesurf en marge du J-Bay Open 2017. En dépit d'un pied toujours en soin, le chauve aux 11 titres mondiaux s'est qualifié directement pour le tour suivant en surclassant les deux adversaires de sa série, le Français Joan Duru et l'Américain Kolohe Andino. "C'est plutôt sympa d'avoir quelques mois de repos. Mais c'est vraiment agréable comme sensation de revenir à quelque chose que tu aimes après en avoir été éloigné un temps. Tu l'apprécies encore plus", a souligné Slater. La super star du surf pointe actuellement 29e au classement mondial.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.