DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Wim Wenders, chantre du cinéma européen

Vous lisez:

Wim Wenders, chantre du cinéma européen

Taille du texte Aa Aa

Wim Wenders est l’un des réalisateurs et producteurs de films européens les plus emblématiques. Ses films comme “Paris Texas” ou “Les ailes du désir”, ont remporté de nombreux prix prestigieux dans des festivals internationaux. Il a été nominé 3 fois aux Oscars pour plusieurs de ses documentaires dont, “Buena vista social club”. Le réalisateur allemand est aussi le président de l’Académie européenne du cinéma qui organise chaque année le prix du cinéma européen. Wenders lui-même l’a reçu plusieurs fois. Cette année marque le 30ème anniversaire du prix du cinéma européen qui a été créé comme une alternative aux Oscars. Le spécialiste culture d’Euronews, Wolfgang Spindler l’a rencontré à Berlin.

Wolfgang Spindler:
“Bienvenue Wim Wenders, c’est un plaisir de vous rencontrer. Les 30 ans du Prix du cinéma européen, c’est une longue histoire. Vous faites partie de l’Académie du film européen depuis le début, qu’en diriez-vous aujourd’hui ?”

Wim Wenders:
“Et bien le temps a vite passé. Tout a commencé ici à Berlin, et le mur était encore là. Notre premier lauréat pour le meilleur film, le réalisateur polonais Krzysztof Kieślowski a été très surpris et la seule chose qu’il a trouvée à dire était : j’espère que la Pologne est en Europe. Nous n‘étions pas si loin de cela il y a 30 ans et en même temps beaucoup de choses se sont passées. L’Académie européenne du film a été créée, le Prix du cinéma européen est devenu une marque qui promeut les films qui le reçoivent et c’est ce que nous espérons. Nous voulions que cette récompense contribue à réunir les réalisateurs européens comme une famille du cinéma européen et nous voulions faire passer le message que nous devons travailler ensemble. Comprendre qu’ensemble nous sommes plus forts. C’est pour cela que nous avons créé ce prix”.

Wolfgang Spindler:
“Quand on regarde l’industrie européenne du film on a de bons films, de grands auteurs, du cinéma d’art et d’essais mais pourquoi l’Europe n’est-elle pas capable de créer une industrie du film à l’origine des grands succès du box-office qui rapporte beaucoup d’argent qui pourrait soutenir davantage le cinéma d’art et d’essais ? Pourquoi après tant d’années ce n’est toujours pas possible en Europe ?”

Wim Wenders :
“Parce que l’Europe n’est pas l’Amérique, nous ne ciblons pas le marché mondial avec des films qui ont pour dénominateur commun de plaire à tout le monde. Le trésor de l’Europe c’est sa diversité et dans chaque pays d’Europe les choses sont différentes, chaque pays a sa propre histoire et nous voulons préserver cette diversité. Nous ne voulons pas avoir une culture cinématographique européenne dans une seule langue, qui serait certainement l’Anglais, pour rivaliser à Hollywood, Hollywood fait très bien ça mais pas nous. Le temps où l’on croyait que le pudding européen fonctionnerait n’est plus. L’Europe est un terrain de jeu de différentes cultures et énergies. Tout cela est complexe et l’on ne peut sûrement pas créer le même impact que les Américains et aussi nous ne le voulons pas”.

Wolfgang Spindler:
“Après 30 ans de Prix du cinéma européen comment se dessine l’avenir et quels sont les défis pour le cinéma européen ?”

Wim Wender:
“Le paysage de la création cinématographique a changé de manière drastique, la révolution numérique a tout changé. J’espère que l’industrie cinématographique européenne sera avant-guardiste et non à la traîne. La façon de faire des films change, comme la distribution et notre manière de regarder les films. Nous devons être en avance et nous devons aussi expliquer à nos gouvernements que nous ne pouvons pas rater le train, que nous ne pouvons pas rester en queue de peloton de ce marathon. Nous devons être dans la course en tête”.

Plus de cinema