DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L’UE négocie la transition énergétique

Vous lisez:

L’UE négocie la transition énergétique

Taille du texte Aa Aa

Les ONG environnementales craignent de voir les Etats membres ralentir le rythme de la transition énergétique de l’Union européenne. Les ministres chargés du dossier sont réunis ce lundi à Bruxelles pour évoquer le paquet énergie propre mis sur la table par la Commission européenne. Selon Tara Connolly, chargée de la politique énergétique chez Greenpeace “il y a de nombreuses entreprises qui savent, profondément, qu’elles vont devoir passer aux renouvelables. Elles sont prêtes à prendre ce chemin là mais peut-être pas aussi rapidement (…) et c’est ce qui retient certains ministres de l‘énergie”.


L’Union souhaite d’ici 2030 augmenter la part des énergies renouvelables pour atteindre les 27%. Mais les pays membres sont divisés. L’Espagne et le Royaume-Uni estiment cet objectif trop ambitieux. En revanche la France et l’Allemagne veulent maintenir le rythme de la transition. La Secrétaire d’Etat française chargée de la transition écologique, Brune Poirson, fixe une ligne rouge. “Nous ne voulons pas que le contribuable européen, finalement, se retrouve indirectement à financer des centrales qui soient très émettrices de CO2”, insiste-t-elle.
Les négociations s’annoncent difficiles entre pays membres mais aussi avec le Parlement européen. Les eurodéputés veulent aller au-delà des propositions de la Commission.