DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Noël : en Catalogne, on s’arrache le “caganer” de Carles Puigdemont

Vous lisez:

Noël : en Catalogne, on s’arrache le “caganer” de Carles Puigdemont

Taille du texte Aa Aa

Il existe en Catalogne une tradition de Noël pour le moins curieuse qui consiste à placer dans la crèche un petit santon bien particulier, le “caganer”. En effet, ce dernier traditionnellement habillé en tenue paysanne et portant une barretina, le bonnet catalan, est caché dans un coin de la scène de la nativité … pour faire la grosse commission ! Le “caganer”, que l’on peut littéralement traduire par “chieur” est toujours représenté les fesse à l’air et en pleine action. Selon les exégètes de la chose, en faisant ses besoins, le paysan fertiliserait la terre. En outre, le “caganer” apporte également chance et bonheur à la personne à laquelle il est offert. L'origine de cette tradition vivace en Catalogne, ainsi qu’à Valence, remonterait au 17ème siècle.

Le "caganer" traditionnel Reuters

Depuis bien longtemps, le “caganer” s’est affranchi de sa représentation traditionnelle. Les sportifs, les chanteurs, les personnalités politiques ou des personnages de fiction ont en effet remplacé le petit paysan sur les étals des marchés de Noël de Barcelone. Et cette année, la figurine représentant Carles Puigdemont truste donc la première place des ventes.

Des "caganers" version footballeurs et politiques Reuters

En effet, selon Sergi Alós, le directeur commercial de caganer.com, l’un des principaux fabricants de ces figurines, nous explique même que les ventes s'envolent, car le phénomène se répand partout en Espagne. Et après l’ancien président de l’exécutif catalan, aujourd’hui en exil en Belgique, d’autres dirigeants politiques nationaux se retrouvent dans le hit parade, comme Albert Rivera (Ciudadanos), Pedro Sanchez (PSOE) ainsi que le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy.

Par contre, Sergi Alós nous a indiqué qu’en raison d’un laps de temps trop juste, son entreprise n’a pu mettre sur le marché des “santons déféqueurs”, à l'effigie des candidats qui se présentent pour les élections régionales en Catalogne, le 21 décembre prochain. Ainsi, Arrimadas Inés (Ciudadanos), Miquel Iceta (PSOE) ou Xavier Albiol (PP) n'ont pas pu faire l'objet de ces figurines fabriquées et peintes à la main. Mais, il est tout de même possible de trouver certaines personnalités politiques régionales comme Anna Gabriel (CUP) ou les deux militants emprisonnés Jordi Sanchez et Jordi Cuixart, ainsi que Lluis Trapero, l‘ancien chef limogé des Mossos d'Esquadra, la police catalane.

Sergi Alós nous a également confié qu’il existe un "caganometer", une sorte de sondage informel basé sur les vente des figurines, utilisé pour prédire le résultat des élections. L’année dernière, le “caganometer" ne s’était par exemple pas trompé : Donald Trump était la figurine la plus vendue.

En dépit d'être représentées avec le pantalon baissé, les figurines ne se moquent aucunement de la personne représentée, nous a affirmé Sergi Alós. Pour ce dernier, “c’est même un honneur”. Son entreprise familiale fabrique et vend des “caganers” depuis 25 ans. L’année dernière, il était venu présenter à Carles Puigdemont sa figurine.

Star Wars épisode "caganer" Reuters

Cette année, sortie de Star Wars VIII oblige, les personnages de la saga de science-fiction ont aussi droit à leur caganers, tels que la princesse Leia, Chewbacca ou encore Dark Vador.

Mais l’actualité locale n’est jamais bien loin. Les manifestants catalans et même les fameuses urnes utilisées lors du référendum de 2017 sur l'indépendance de la Catalogne du 1er octobre dernier sont également disponibles !  

Les "caganers" du Si Reuters