DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

NBA: Ankara veut emprisonner Enes Kanter pour insulte à Erdogan

Vous lisez:

NBA: Ankara veut emprisonner Enes Kanter pour insulte à Erdogan

NBA: Ankara veut emprisonner Enes Kanter pour insulte à Erdogan
Taille du texte Aa Aa

Un procureur turc a réclamé mercredi jusqu‘à plus de quatre ans de prison contre le basketteur Enes Kanter, vedette des New York Knicks, pour des tweets jugés insultants envers le président Recep Tayyip Erdogan.

Le parquet d’Istanbul a terminé mercredi un acte d’accusation dans lequel il demande entre un an et deux mois et quatre ans et huit mois de prison contre Kanter, a rapporté l’agence de presse étatique turque Anadolu.

Le pivot des New York Knicks est accusé d’avoir injurié le chef de l’Etat turc dans une série de messages postés en 2016 sur son compte Twitter personnel, selon Anadolu.

Le basketteur de 25 ans vit aux Etats-Unis et sera donc jugé in absentia à une date qui n’a pas encore été fixée.

Kanter est une bête noire des autorités turques qui lui reprochent d‘être un partisan assumé de Fethullah Gülen, un prédicateur turc exilé aux Etats-Unis qu’Ankara désigne comme le cerveau de la tentative de putsch du 15 juillet 2016. M. Gülen nie toute implication.

Après le putsch avorté, les dirigeants turcs ont lancé des purges d’une ampleur inédite visant initialement les partisans présumés de M. Gülen, avant de s‘étendre à la mouvance pro-kurde et à des médias critiques.

Dans le cadre de ces purges, le père de Kanter avait été brièvement arrêté en juin dernier.

Kanter est un opposant déclaré de M. Erdogan, qu’il a qualifié de “dictateur” et d’“Hitler de notre siècle”.

Depuis son élection à la présidence en 2014, après trois mandats comme Premier ministre (2003-2014), M. Erdogan a multiplié les poursuites pour “injure au chef de l’Etat”.

Parmi les milliers de personnes poursuivies figure notamment une autre star du sport turc, l’ex-footballeur international Hakan Sükür, lui aussi partisan du prédicateur Gülen.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.