DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ski: et de 35 pour Shiffrin !

Vous lisez:

Ski: et de 35 pour Shiffrin !

Ski: et de 35 pour Shiffrin !
Taille du texte Aa Aa

Rien ni personne n’arrêtent plus Mikaela Shiffrin: victorieuse du slalom géant de Courchevel mardi, la voilà qui remporte sa 35e victoire en Coupe du monde de ski alpin en s’imposant dans le slalom parallèle en nocturne mercredi dans la station savoyarde.

“C‘était une longue journée où je devais restée concentrée jusqu‘à la fin”, a commenté l’Américaine, âgée de 22 ans, après avoir battu en finale la Slovaque Petra Vlhova de 4 centièmes de seconde.

“C‘était une lutte acharnée et la course était un peu cahoteuse ici et là. Petra était si forte et poussait tellement cette saison. C’est génial d’avoir vécu ce genre de bagarre avec elle, et pour le public aussi”, a ajouté l’Américaine, reine des épreuves techniques, et plus que jamais leader au classement général de la Coupe du monde avec 721 points.

Shiffrin, c’est le mariage du talent et d’un grand professionnalisme, avec en plus le bonheur de skier. “Quelle que soit la discipline, je skie toujours avec plaisir”, a souligné la lauréate de slalom géant.

Cette saison, la prodige américaine s’est déjà imposée dans trois disciplines: en slalom, dont elle est triple championne du monde et médaillée d’or aux Jeux de Sotchi-2014, en géant, une spécialité qu’elle maîtrise de mieux en mieux, et aussi en descente, avec son premier succès en vitesse début décembre à Lake Louise (Canada).

Shiffrin et ses entraîneurs avaient décidé de faire une pause lors de l‘étape de vitesse à Val d’Isère la semaine dernière.

Le slalom parallèle, qui opposait 32 skieuse en duel directement éliminatoire, se disputait sur deux manches comme un slalom classique. D’où l’intérêt accru pour les spectateurs et les téléspectateurs avec chaque course durant moins de 19 secondes.

“J’adore courir le slalom parallèle. C’est très marrant et intéressant. En temps normal, nous ne nous retrouvons pas en même temps sur la piste”, a expliqué l’Américaine.

“On doit être régulière et agressive en même temps. Le pire dans ce genre de compétition est d’attendre la fin de la course. Et l’autre pire chose à faire est de se montrer trop agressive”, a analysé Shiffrin.

La 3e place est revenue à l’Italienne Irene Curtoni, battue par Shiffrin en demi-finales, qui a profité de la sortie de piste de la Norvégienne Maren Skjoed, dominée par Vlhova en demies.

Au classement général de la Coupe du monde dames, donc, Shiffrin compte 291 points d’avance sur l’Allemande Viktoria Rebensburg (430) et la Liechtenstanoise Tina Weirather, absente à Courchevel, 3e avec 374 points.

lp/mv/sk/syd/dep

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.