DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Uber sera soumis à la loi des transports de chaque pays de l'UE

Vous lisez:

Uber sera soumis à la loi des transports de chaque pays de l'UE

Uber sera soumis à la loi des transports de chaque pays de l'UE
Taille du texte Aa Aa

Un revers pour Uber. Le géant américain est rattrapé par la justice européenne. S'il se présente comme avant tout un service numérique jouant le rôle d'intermédiaire entre particuliers et chauffeurs, il sera soumis à la réglementation des transports. Logés à la même enseigne que les taxis donc. Ce sont d'ailleurs les taxis espagnols qui ont saisi la justice européenne.

Si la plainte venait de Barcelone, son arrêt aura une portée dans l'Union toute entière.

"Ce verdict indique clairement que la règle du jeu sera la même pour tout le monde en matière de transports, se félicite l'avocate des taxis, Montse Balague. Tout ceux qui veulent transporter quelqu'un d'un point à un autre devront respecter les lois de chaque état membre de l'UE."

Uber indique que la décision "ne changera pas les choses dans la plupart des pays de l'UE, où il assure respecter la règlementation pour les transports.

 

"Dorénavant, vous allez avoir des entreprises en ligne qui pourraient être réglementées en vertu des règles nationales et des règles sectorielles, plutôt que d'être régies par les règles européennes, explique Jakob Kucharczyk, l'analyste de Computer and Communications Industry Association. Nous prenons du recul par rapport au marché unique numérique, c'est l'une des priorités de cette Commission."

Au fil des conflits, Uber a progressivement abandonné son service de chauffeurs non-professionnels, qui n'existe plus qu'en Pologne, Roumanie, République tchèque et Slovaquie.