DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Top 14: Noël au balcon pour Montpellier, Clermont en dehors du peloton

Vous lisez:

Top 14: Noël au balcon pour Montpellier, Clermont en dehors du peloton

Top 14: Noël au balcon pour Montpellier, Clermont en dehors du peloton
Taille du texte Aa Aa

La greffe Vern Cotter prend: Montpellier a achevé la phase aller du Top 14 à la première place samedi, loin devant le champion en titre Clermont, en retard sur un groupe resserré de prétendants à la qualification après la 13e journée, parasitée par le sujet XV de France.

+ Entre esquives et agacement

Habilement, il a préféré devancer les questions: annoncé comme le futur sélectionneur du XV de France, en remplacement de Guy Novès, le manager de Bordeaux-Bègles Jacques Brunel a indiqué en préambule à la presse qu’il ne “parlerai que du match”, une victoire contre La Rochelle (29-19). Le Gersois devrait être plus loquace après mercredi et l’officialisation, sauf improbable retournement de situation, de son arrivée à la place de Novès.

Le manager des Rochelais, Patrice Collazo, a lui été beaucoup plus disert: il goûte peu les fuites sur la mise à l‘écart de Novès et de ses adjoints Yannick Bru et Jean-Frédéric Dubois, trois anciens comme lui du Stade Toulousain. Comme le fait que des noms, dont le sien, soient évoqués pour rejoindre le futur encadrement des Bleus. “On balance des choses qui ne sont pas fondées, on ne respecte pas les gens qui sont en place” a ainsi lancé Collazo. “Cela met les personnes en porte-à-faux dans leur club” a-t-il ajouté.

Les entraîneurs en chef de Toulon Fabien Galthié et de Clermont Franck Azéma, également cités, ont eux indiqué n‘être au courant de rien.

+ Montpellier au chaud

Côté terrain, les Montpelliérains pourront sabrer le champagne lors du Réveillon: pour la première fois, ils sont sacrés champions d’automne. Après leur victoire contre Lyon (38-17) à domicile, où ils ont construit leur matelas d’avance, pour la qualification (42 pts, neuf d’avance sur le 7e, premier non qualifié) et une accession directement en demi-finales (le troisième pointe à quatre longueurs). Ils ont en effet remporté 34 points sur 35 possible à la maison.

Six mois après son arrivée à la tête d’un effectif encore renforcé cet été (Picamoles, Cruden, Pienaar, Serfontein, Yacouba Camara), Vern Cotter est dans les temps de passage requis. Même si les imperfections sont logiquement encore nombreuses, comme en témoigne le parcours à l’extérieur (deux victoires pour quatre défaites).

+ Clermont en chasse

Celui de Clermont, battu à Pau (21-22), est encore moins bon: aucune victoire, un nul et six défaites. Loin de ses temps de passage l’an passé, où ses deux nuls et deux succès (pour trois revers) avaient contribué à sa première place à mi-parcours (41 pts).

Résultat: le champion en titre, impérial en Coupe d’Europe, est seulement classé 10e (30 pts). Pas de panique cependant, avec seulement trois longueurs de retard sur la sixième place.

La lutte pour la phase finale est d’une manière générale extrêmement serrée, neuf points seulement, soient moins de deux victoires bonifiées, séparant La Rochelle (2e, 39 pts) de Clermont.

Dans cette course, la 13e journée a confirmé les récentes tendances: Castres (3e, 38 pts) marche sur l’eau, vainqueur pour la sixième fois de rang, face au Stade Français (28-6), et le Racing 92 (4e, 38 pts) grignote après avoir glané contre Toulouse (23-19) sa quatrième victoire en cinq rencontres.

Inversement, les Rouge et Noir (6e, 33 pts) baissent un peu de pied (trois revers en cinq journées). Lyon, surprise du début de saison, est pour sa part en chute libre, tombé au fil d’une série de cinq défaites de la première à la septième place (33 pts). Enfin, le Toulon de Galthié (5e, 36 pts) est encore en rodage, comme l’a montré son succès contre Oyonnax (49-25).

+ Oyonnax en retard

Dans la lutte pour le maintien, “Oyo” (11 pts), justement, vire à mi-parcours à la dernière place — la seule synonyme de descente automatique — sans victoire depuis début septembre (neuf défaites et un nul). A quatre longueurs du barragiste Brive (13e, 15 pts), battu (13-27) à Agen (12e, 18 pts), qui s’est donné de l’air. Le Stade Français (11e, 22 pts) n’est lui toujours pas à l’abri.

nk/dhe

Résultats de la 13e journée du Championnat de France Top 14 de rugby:

vendredi

Racing 92 – Toulouse (bd) 23 – 19

samedi

Agen – Brive 27 – 13

Bordeaux-Bègles – La Rochelle 29 – 19

Montpellier (bo) – Lyon 38 – 17

Castres (bo) – Stade Français 28 – 6

Pau – Clermont (bd) 22 – 21

Toulon (bo) – Oyonnax 49 – 25

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.