DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Tunisie ferme ses aéroports à Emirates

Vous lisez:

La Tunisie ferme ses aéroports à Emirates

La Tunisie ferme ses aéroports à Emirates
Taille du texte Aa Aa

Quelques dizaines de personnes ont manifesté lundi devant l'ambassade des Emirats arabes unis à Tunis, contre l’interdiction temporaire faite aux Tunisiennes d’embarquer sur les vols Emirates en direction du pays du Golfe.

Elles ont dénoncé une mesure "discriminatoire" et une "humiliation de la femme tunisienne" et demandé une réponse ferme de leur gouvernement.

Depuis vendredi, plusieurs femmes tunisiennes ont été empêchées de monter à bord de vols aux aéroports de Tunis, Beyrouth et Abou Dhabi. L'affaire a été largement reprise sur les médias sociaux en Tunisie.

La compagnie aérienne basée à Dubaï a expliqué aux autorités tunisiennes avoir reçu des renseignements sur un projet d'attentat terroriste impliquant une femme portant un passeport tunisien, sans présenter aucun document justifiant ces craintes.

En réaction, la Tunisie a fermé son espace aérien et ses aéroports aux avions de la compagnie fondée par l’émirat de Dubaï. Cette dernière a officialisé la suspension de ses vols entre Tunis et Dubaï le 25 décembre.

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi a convoqué l'ambassadeur des Emirats à Tunis et démenti toute "crise diplomatique" entre les deux pays. Il a chargé lundi son ministre des Affaires étrangères de résoudre rapidement le problème.

Si Béji Caïd Essebsi a les faveurs des Emirats, c'est moins le cas du parti islamiste modéré Ennahdha avec qui il partage le pouvoir. Depuis l'ascension d’Ennahdha en 2011, les relations entre les deux pays se sont détériorées au dépend des quelques 30 000 Tunisiens vivant aux Emirats arabes unis. 

Le ministre émirati des affaires étrangères Anouar Guergueche a affirmé sur twitter avoir "le plus grand respect pour la femme tunisienne" et confirmé que la mesure était dictée par un motif sécuritaire.