DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Corée du Nord: Lavrov et Tillerson soulignent la nécessité de négocier

Vous lisez:

Corée du Nord: Lavrov et Tillerson soulignent la nécessité de négocier

Corée du Nord: Lavrov et Tillerson soulignent la nécessité de négocier
Taille du texte Aa Aa

Les chefs de la diplomatie russe et américaine, Sergueï Lavrov et Rex Tillerson, ont eu mardi un entretien téléphonique consacré au programme nucléaire nord-coréen, convenant de l’importance de passer à une phase de négociations, selon Moscou.

“Les deux parties partagent l’opinion que le programme de missile nucléaire nord-coréen est contraire aux exigences du Conseil de sécurité de l’ONU”, a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

“Il a été souligné qu’il était nécessaire de passer d’un langage de sanctions à un processus de négociations dès que possible”.

M. Lavrov a “une nouvelle fois souligné qu’il était inadmissible d’exacerber les tensions autour de la péninsule coréenne par la rhétorique agressive de Washington envers Pyongyang et par l’augmentation des préparatifs militaires dans la région”, a-t-on ajouté de même source, précisant que l’entretien avait eu lieu à l’initiative de Washington.

Le Conseil de sécurité a adopté vendredi à l’unanimité, grâce au soutien de la Chine, une résolution imposant de nouvelles sanctions à la Corée du Nord, en particulier des restrictions aux importations de pétrole, crucial à ses programmes de missiles et nucléaire.

Le président américain Donald Trump a menacé de “détruire totalement” la Corée du Nord en cas d’attaque contre les Etats-Unis, tandis que Pyongyang affirme que la communauté internationale doit l’accepter comme une puissance nucléaire.

Pyongyang a qualifié dimanche d’“acte de guerre” ces nouvelles sanctions.

Moscou a appelé à l’organisation de pourparlers entre la Corée du Nord et les Etats-Unis, mettant en garde contre le “risque d’une escalade échappant au contrôle”. La Russie a également critiqué les manoeuvres organisées par Washington et la Corée du Sud estimant que cela provoquait Pyongyang.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.