DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un navire de guerre russe escorté par une frégate britannique

Vous lisez:

Un navire de guerre russe escorté par une frégate britannique

Taille du texte Aa Aa

Nouvelles tentatives d'intrusion russe dans les eaux territoriales britanniques. Samedi, un navire de guerre russe a été repéré en Mer du Nord par la marine de sa Gracieuse Majesté provoquant une réponse immédiate des autorités britanniques.

Une frégate a été affrétée afin de "surveiller" l'activité du navire russe "dans des zones d'intérêt national", a confirmé le ministère de la marine britannique dans un communiqué.

La frégate HMS St Albans devait regagner mardi son port d'attache à Portsmouth.

"Je n'hésiterai pas à défendre nos eaux (territoriales) ni ne tolèrerai une forme quelconque d'agression", a déclaré le ministre de la Défense britannique, Gavin Williamsont.

Son ministère a relevé une "intensification" de l'activité de bâtiments russes "transitant dans les eaux britanniques".

Dimanche, le patrouilleur HMS Tyne a également escorté "un bâtiment russe de renseignement" en mer du Nord et dans la Manche et un porte-hélicoptères a aussi été dépêché sur zone pour surveiller deux autres navires russes.

Dans une récente interview, Jens Stoltenberg le secrétaire général de l'OTAN a mis en garde la Russie contre ces opérations navales à répétition. Il a déclaré que les activités des sous-marins russes étaient à leur plus haut niveau depuis la guerre froide.

Lors d'un face à face tendu, les chefs de la diplomatie britannique Boris Johnson et russe Sergueï Lavrov se sont rencontrés vendredi à Moscou - une première depuis cinq ans à leur niveau- pour tenter d'"aller de l'avant" malgré les multiples sujets de discorde persistant après des années de relations très dégradées entre la Russie et le royaume-Uni.

Avec Agences