DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La « Super Mercedes » d’Hitler vendue aux enchères

Vous lisez:

La « Super Mercedes » d’Hitler vendue aux enchères

La « Super Mercedes » d’Hitler vendue aux enchères
Taille du texte Aa Aa

Après les peintures et les effets personnels d’Hitler, c’est sa voiture qui sera mise aux enchères le 17 janvier prochain aux Etats-Unis. Et pas n’importe laquelle : il s’agit de sa "Super Mercedes" 770K, l’un des plus gros modèles de luxe jamais construit par la firme allemande aux trois branches.

Cette limousine blindée de 1939 est notamment entrée dans l’histoire lorsque le dirigeant nazi a paradé dans les rues de Berlin après la capitulation de la France en 1940.

Selon la maison de ventes Worldwide Auctioneers, qui organise les enchères, ce véhicule a connu plusieurs propriétaires depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Alors que les forces alliées progressaient en Europe à la fin du conflit, la voiture avait été saisie en France par les forces américaines qui, ignorant sa provenance, l’avaient affectée au parc automobile de la police militaire.

Après la guerre,  cette Mercedes avait été brièvement rachetée par un particulier en Belgique, puis s’était retrouvée aux mains d’une association d’anciens combattants en Virginie, avant de retourner en Europe à partir de 2002.

Alors que ce type de vente suscite régulièrement la polémique, la compagnie Worldwide Auctioneers a pris quelques précautions pour anticiper les critiques dans le descriptif du véhicule publié (en anglais) sur son site internet. L’entreprise a pris le soin de replacer Hitler dans le contexte historique en rappelant qu’il fut à l’origine de l’holocauste et que lui et son régime représentaient « le mal dans sa forme la plus virulente et destructive de ces 80 dernières décennies ».

Enfin, la compagnie précise que 10% du prix de vente de la voiture d’Hitler « sera donné et utilisé pour éduquer comment et pourquoi l'holocauste est arrivé et comment prévenir efficacement de telles atrocités à l'avenir ».

Le montant de la mise à prix n’a pas été communiqué ni le nom du vendeur et l’on ne connaîtra sans doute jamais celui qui en fera l’acquisition. 

Christophe Garach

(Avec Agences)