DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Liberia attend son prochain président

Vous lisez:

Le Liberia attend son prochain président

Taille du texte Aa Aa

Le dépouillement des voix est en cours au Liberia, où avait lieu mardi le deuxième tour de l'élection pprésidentielle entre l'ancienne star du football George Weah et le vice-président Joseph Boakai.

Les observateurs internationaux ont globalement salué la bonne tenue du scrutin, à l'instar de l'ancien président nigérian Goodluck Jonathan, venu superviser le comptage des voix en tant que président des observateurs de l'ONG National Democratic Institute.

"Je répondrai à ceux qui seraient tentés de contester l'issue du scrutin que dans chaque élection, il doit y avoir un gagnant et un perdant. Il n'y a pas de match nul. Au football, il peut y avoir égalité. Dans une élection, quelqu'un doit gagner", a expliqué Jonathan, qui avait marqué l'Histoire de son pays en reconnaissant sa défaite à la présidentielle après un long processus de comptage.

La Commission électorale nationale du Liberia s'est aussi félicitée de l'absence d'incidents majeurs. Le premier tour avait été marqué par le recours du candidat arrivé troisième, qui avait dénoncé des fraudes avec le soutien de Joseph Boakai.

"Jusqu'ici le processus électoral du deuxième tour s'est déroulé dans le calme, avec de nombreuses améliorations depuis le scrutin du 10 octobre 2017", a confirmé lors d'une conférence de presse Jerome Koroya, le président de la Commission.

Le scrutin pourrait marquer la première alternance démocratique en plus de 7 décennies au Liberia, un pays pauvre meurtri par une guerre civile (1989-2003) et plus récemment l'épidémie d'Ebola.

Favori pour succéder à Ellen Johnson Sirleaf qui ne pouvait pas se représenter, l'ancien attaquant du Paris Saint Germain George Weah s'est dit sur de sa victoire ce mardi en allant voter. Il avait recueill 38% qu premier tour.

Son adversaire Joseph Boakai, qui a contesté pendant des semaines l'issue du premier tour, a promis de se plier au résultat des urnes, "sous réserve qu'il respecte toutes les normes". Il devrait être connu dans les prochains jours.