DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Corée du Sud fait chuter le Bitcoin

Vous lisez:

La Corée du Sud fait chuter le Bitcoin

La Corée du Sud fait chuter le Bitcoin
Taille du texte Aa Aa

Quand Séoul s'attaque aux crypto-monnaies, c'est le Bitcoin qui dégringole. Le cours de la monnaie virtuelle, mis à mal depuis plusieurs jours, chutait de 11 % ce jeudi après les annonces du gouvernement sud-Coréen en faveur d'un encadrement plus profond des plateformes d'échange. 

Ce dernier a notamment fait connaître sa volonté d'interdire les échanges anonymes de crypto-monnaies, de bloquer certaines transactions jugées douteuses voire de fermer des plateformes de transactions.

"Le gouvernement a de nombreuses fois mis en garde contre le fait que les monnaies virtuelles ne pouvaient pas jouer le rôle des devises actuelles, et contre les risques de fortes pertes lié à leur grande volatilité" a déclaré aujourd'hui le chef du cabinet du Premier ministre, Hong Nam-ki.

La Corée du Sud, folle de crypto

La Corée du Sud représente environ 20 % des échanges mondiaux de Bitcoin, bien plus que la part du pays dans les échanges financiers classiques. 

Le gouvernement avait déjà annoncé sa volonté de taxer les profits de ces nouveaux boursicoteurs, souvent étudiants ou femmes au foyer.

Le prix du Bitcoin est passé de 1 000 à près de 20 000 dollars en 2017, avant de tomber brutalement la semaine dernière sous les 14 000 dollars.