DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Après Abou Dhabi, Djokovic, blessé, renonce à Doha

Vous lisez:

Après Abou Dhabi, Djokovic, blessé, renonce à Doha

Après Abou Dhabi, Djokovic, blessé, renonce à Doha
Taille du texte Aa Aa

L’ancien N.1 mondial serbe Novak Djokovic, qui a déjà renoncé au tournoi d’exhibition d’Abou Dhabi en raison de douleurs au coude, a indiqué samedi son forfait pour Doha (1er-6 janvier), épreuve ATP dont il est le double tenant du titre.

“La situation est inchangée depuis vendredi (jour de son forfait à Abou Dhabi, ndlr), je ressens toujours des douleurs”, a-t-il fait savoir dans un communiqué.

Djokovic, âgé de 30 ans, souffre du coude droit, une blessure qui l’avait forcé à mettre prématurément fin à la saison 2017.

Il a ajouté qu’il ne reprendrait pas la compétition tant qu’il ne sera pas “prêt à 100%”. “J’espère que cela aura lieu prochainement”, a-t-il ajouté en remerciant ses supporters de leurs “patience et soutien”.

Vendredi, Djokovic avait indiqué que sa décision de déclarer forfait pour le tournoi d’Abou Dhabi “pourrait avoir une influence sur le début de la saison et le programme de participation aux tournois. Une décision sera prise dans les prochains jours”, avait-il précisé.

Absent de la compétition depuis juillet, l’ex-N.1 mondial retombé au 12e rang, ne s’est pas prononcé sur sa participation à l’Open d’Australie, première levée du Grand Chelem 2018 qui se déroule du 15 au 28 janvier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.