DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ski alpin: Shiffrin invincible, Myhrer impérial

Vous lisez:

Ski alpin: Shiffrin invincible, Myhrer impérial

Taille du texte Aa Aa

L’Américaine Mikaela Shiffrin s’est montrée intraitable lundi à Oslo en signant sur le slalom parallèle sa 37e victoire en Coupe du monde de ski alpin, tandis que chez les hommes, le Suédois Andre Myhrer a été le plus fort.

Sous l‘épais brouillard du site de Holmenkollen, habituellement réservé au ski nordique, Shiffrin n’a eu aucun mal pour arriver en finale malgré une petite frayeur dans la première manche de la demie.

Du haut de ses 22 ans, elle a réussi à gérer confortablement chaque duel contre une concurrence affamée.

Partie avec seulement un centième d’avance dans la deuxième manche de la finale, elle a finalement dominé la Suissesse Wendy Holdener de 17 centièmes de seconde et accru encore un peu plus son avance en tête de la Coupe du monde.

La 3e place est revenue à la Suissesse Melanie Meillard, qui a battu dans la petite finale la Suédoise Frida Hansdotter et qui décroche ainsi le premier podium de sa carrière en Coupe du monde, à l’occasion de la soirée du premier de l’an.

Chez les hommes, le Suédois Andre Myhrer, 34 ans, s’est emparé de la victoire et a décroché au passage sa huitième victoire en Coupe du monde et sa première en City Event.

En finale contre Michael Matt, il a fait la différence dans la première manche avant de pousser l’Autrichien à la faute dans la seconde.

L’Allemand Linus Strasser s’est emparé de la troisième place.

Le leader de la Coupe du monde Marcel Hirscher s’est fait surprendre en quart de finale par le Britannique Dave Ryding, beaucoup plus rapide sur la fin du parcours de 18 portes.

Le Français Alexis Pinturault, qui restait sur un succès en combiné alpin à Bormio vendredi et apprécie particulièrement ces affrontements directs, a été éliminé dès son entrée en lice en huitième de finale.

Trente-deux techniciens, seize messieurs et seize dames, s’affrontaient dans des duels à élimination directe – 8es de finale, quarts, demies et finale – en deux manches.

Le format, spectaculaire et télégénique, a été initié en 2011 par la Fédération internationale de ski (FIS) et n’est pas (encore?) au programme des jeux Olympiques. Mais l‘épreuve par équipes, qui fonctionne sur le même principe, fera son apparition sous les Anneaux à Pyeongchang (9-25 février).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.