DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Si Ahed devient une icône, je serai heureux"

Vous lisez:

"Si Ahed devient une icône, je serai heureux"

Taille du texte Aa Aa

Lundi, une jeune palestienne de 16 ans, à la chevelure blonde et frisée, a été inculpée par un tribunal militaire israélien qui a prolongé sa garde à vue d'une semaine.

Ahed Tamimi est devenue une icône depuis une vidéo d'elle, devenue virale sur le net. On la voit frapper des soldats israéliens en Cisjordanie occupée.

Elle a été arrêtée le 19 décembre, quatre jours après l'incident.

Nous avons joint son père au téléphone. Bassem Tamimi a été souvent à la tête de manifestations contre les colons israéliens, et a été emprisonné plusieurs années par Israël. Il explique pourquoi le geste de Ahed a ému tant de gens :

"Ils sont choqués parce qu'elle est blonde et cela a mis à mal toute la propagande qui montre les Palestiniens comme des terroristes, et ils ont vu des Palestiniens qui sont des victimes, pas des victimes impuissantes qui souffrent, mais une qui se met debout pour lutter contre ces soldats. Elle n'a rien dans ses mains. Personne ne peut voir cela et ne pas la soutenir.

Nous encourageons notre fille et nos enfants à participer à la résistance. Nous voulons les rendre forts parce que l'occupation existe dans leur vie. Toute notre action est la résistance non-violente, mais cela ne signifie pas que nous ne pouvons pas utiliser d'autres moyens. Dans le droit international, nous devons résister avec tous les moyens. Si Ahed devient une icône cela me rendra heureux parce que nous voulons que toute cette génération porte le drapeau et soit assez forte pour lutter pour ses droits, la liberté, la justice et la paix jusqu'à ce qu'elle libère la Palestine de l'occupation."