DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crise institutionnelle en Moldavie

Vous lisez:

Crise institutionnelle en Moldavie

Taille du texte Aa Aa

Igor Dodon, le président de Moldavie, refuse la décision de la Cour constitutionnelle

Un peu plus tôt, elle avait décidé de suspendre temporairement les pouvoirs du président, car ce dernier a refusé dernièrement la nomination de plusieurs ministres.

"Une fois encore, malheureusement, la Cour constitutionnelle a pris une décision politique au lieu de surveiller le président et les activités des autres institutions", a estimé Maxim Lebedinschi, un conseiller du président moldave.

Le président pro-russe a refusé fin décembre la nomination de sept ministres, proposée par son chef de gouvernement pro-européen.

" Le gouvernement doit fonctionner et nous voulons qu'il soit rapidement stable. Le blocage a été créé par les refus injustifiés du président", a déclaré de son côté Sergiu Sarbu du Parti démocrate.

La Moldavie, une ex-république soviétique, est partagée entre partisans d'un rapprochement avec Moscou, et militants d'une intégration à l'Union européenne.

Avec agences.