DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tennis: Andy Murray forfait pour l'Open d'Australie 

Vous lisez:

Tennis: Andy Murray forfait pour l'Open d'Australie 

Taille du texte Aa Aa

La galère continue pour Andy Murray: l’ancien N.1 mondial, absent du circuit ATP depuis plus de six mois, a été contraint jeudi de déclarer forfait pour l’Open d’Australie, insuffisamment remis d’une blessure à une hanche.

“Malheureusement, je ne jouerai pas à Melbourne cette année, car je ne suis pas encore prêt à être compétitif”, a déclaré Murray, 30 ans, dans un communiqué, à moins de dix jours de l’ouverture du premier Grand Chelem de la saison.

“J’espère pouvoir jouer à nouveau bientôt”, a ajouté l’actuel 16e joueur mondial, précisant qu’il allait étudier “toutes les options” pour sa hanche.

Le Britannique, qui avait déjà dû renoncer au tournoi de Brisbane mardi, n’a plus joué depuis son élimination en quart de finale de Wimbledon en juillet dernier. La semaine passée, il se disait toutefois confiant dans le fait de pouvoir rejouer et se déclarait impatient de revenir.

En ce début de saison, d’autres grandes stars du circuit ont repoussé leur retour sur les courts, laissant également planer le doute sur leur participation à l’Open d’Australie.

L’annonce du forfait de Murray survient en effet au lendemain de celle du Japonais Kei Nishikori, blessé lui au poignet droit et qui n’a plus joué depuis le mois d’août.

Absent depuis juillet, le Serbe Novak Djokovic a de son côté renoncé aux tournois d’Abou Dhabi et de Doha à cause d’un coude douloureux. Le N.1 mondial Rafael Nadal s’est lui retiré du tournoi de Brisbane, tandis que le Suisse Stan Wawrinka, opéré d’un genou, a loupé celui d’Abou Dhabi.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.